Accueil Tizi Ouzou Les habitants réclament l’aménagement d’une piste

AIN ZAOUIA - Village

Les habitants réclament l’aménagement d’une piste

125

Profitant de la venue du directeur des services agricoles de wilaya, M. Makhlouf Laib, pour donner le coup d’envoi de la campagne moissons-battages, des représentants du village Boumadène dans le douar de Boumahni ont réclamé l’aménagement de la piste agricole qui désenclave leurs champs.

«C’est une piste de 1800 mètres linéaires allant du village Boumadène jusqu’à Boumahni. Elle est très importante pour ce village. Malheureusement, après son ouverture, les travaux d’aménagement n’ont pas suivi», nous a déclaré M. Ali Amrani , en sa qualité de maire, auquel se sont adressés les représentants du village avant l’arrivée du premier responsable agricole sur les lieux. «Elle est entièrement dégradée. Et puis, elle manque d’ouvrages nécessaires. Avec le temps, des affaissements ont apparu. Il y a aussi le problème d’une partie rocheuse», nous a dit un habitant du village.

Sitôt le coup d’envoi donné, les membres du comité de village sont intervenus devant le DSA et devant leur maire. «Monsieur, faites quelque chose parce que cette piste revêt une grande importance pour nous. L’APC n’a pas les moyens de la prendre en charge. Il faut la rentabiliser. Si on la laisse dans cet état, elle va se dégrader davantage», a exposé le porte-parole du groupe de citoyens.

Devant cette sollicitation, M. Makhlouf Laib n’a pas hésité à leur donner un rendez-vous. «Constituez une délégation et je vous attendrai dans mon bureau. Ensemble, nous allons trouver les voies et les moyens à mettre en œuvre pour la prendre en charge. Tout sera discuté», leur a-t-il répondu tout de go. Ainsi, les représentants du village semblaient déjà être satisfaits d’autant plus que le directeur des services agricoles a été réceptif à leur revendication et qu’il a déjà accepté de leur accorder une audience pour discuter ce problème.

«Dès la semaine prochaine, nous allons nous concerter pour prendre ce rendez-vous avec le directeur des services agricoles. Je suis même prêt à mettre à votre disposition les moyens de transport. Et j’espère que cette démarche aura ses fruits dans les prochains jours», a expliqué le maire aux représentants du village. Il est à noter que ces pistes agricoles et en même temps anti-feux doivent être multipliées dans tous les villages notamment ceux sis à proximité des maquis de la forêt fortement boisée de Boumahni où l’espace végétal fut souvent la proie des flammes en été.
Amar Ouramdane