Accueil Tizi Ouzou Les prix toujours «en folie»

MAÂTKAS - Fruits et légumes

Les prix toujours «en folie»

141

Ayant connu une flambée spectaculaire à la veille de la fête de l’Achoura, les prix des légumes sont toujours inabordables, surtout pour les petites bourses. En effet, au marché du chef-lieu, la mercuriale a connu un saut en avant exponentiel, passant du simple au double, voire même au triple. La courgette, à titre d’exemple et alors qu’elle se vendait à 70 DA à peine deux jour avant l’Achoura, est proposée à 180 DA le kilo, soit une augmentation de quelque 200%. La carotte est affichée à 100 DA alors qu’elle était cédée à 50 DA avant la fête religieuse, soit une augmentation de 100%.

Idem pour les autres légumes qui ont tous subi des augmentations substantielles, comme pour l’haricot vert affiché à 200 DA, le chou-fleur à 180 DA, le fenouil à 100 DA, la carde à 100 DA, la tomate à 150 DA, le poivron et le piment à 110 DA… Il convient de signaler que même si une légère augmentation ait été aussi constatée pour les fruits, les prix ont gardé une relative stabilité, à l’image du melon et de la pastèque, toujours affichés au prix stables depuis des mois, soit respectivement à 80 et 30 DA le kilo. Les autres fruits n’ont connu qu’une augmentation de 10 à 20 DA dans le pire des cas.

Rabah Achour