Accueil A la une Les transporteurs en grève

MAÂTKAS - Ligne Ighil Takdhivine - Afir

Les transporteurs en grève

300

Les transporteurs de voyageurs de Maâtkas assurant la ligne Ighil Takdhivine – Afir ont décidé de déclencher un mouvement de grève à partir d’aujourd’hui pour protester contre l’état du chemin menant aux villages Ighil Bouaddou, Ighil Baklane, Aït Elhaj Ali, Ibarquqen-centre, Tiviqest, Ighil Kaci Ouali et Aït Ali.

L’information relayée sur les réseaux sociaux hier a fait réagir beaucoup de villageois qui commençaient déjà à montrer leur inquiétude face à cette situation, car c’est la première fois que ces transporteurs s’insurgent en décidant d’observer une action de protestation. Il y a lieu de préciser que le chemin décrié est effectivement dans un piteux état et même si les autorités ont annoncé en grande pompe sa réhabilitation, surtout que l’entreprise chargée du projet en question a été bel et bien choisie, il n’en demeure pas moins que les transporteurs ne décolèrent toujours pas.

Le retard mis dans le lancement des travaux fait craindre, en effet, le pire, sachant que la saison hivernale s’approche et par ricochet les risques d’un report pour la fin de l’hiver sont réels. C’est dire que tous les projets de réhabilitation des axes routiers dans la circonscription de Maâtkas ne sont pas encore entamés au grand dam des usagers. Il s’agit, entre autres, du chemin intercommunal Maâtkas – Zerrouda via El Bir, Aït Zaim et Aït Ahmed, le chemin Tankoult Bouvroune – Afir.

En somme, la tension est perceptible, non seulement chez les transporteurs et les automobilistes, mais également chez tous les villageois qui ne comptent plus rester les bras croisés si l’immobilisme des uns et des autres persiste.

I Lounès.