Accueil A la une Les travaux avancent bien !

FRIKAT - Rénovation de la stèle Slimane Azem - Lounès Matoub

Les travaux avancent bien !

2330

Il a fallu attendre plusieurs années pour qu’une initiative louable soit prise par les jeunes de la commune de Frikat. En effet, ils se sont mis à la rénovation de la stèle dédiée à deux monuments de la chanson kabyle, les regrettés Slimane Azem et Lounès Matoub. Les travaux de rénovation ont été lancés depuis des mois. «Nous avons lancé un appel à des donateurs notamment en matériaux de construction. Il était temps de rénover cette stèle qui se dégradait de jour en jour. Notre appel a eu un écho favorable au début, mais tous les matériaux ont été utilisés.

Nous avions commencé par le socle et actuellement nous sommes aux portraits. C’est un travail qui demande de la patience et du temps», dira l’un des initiateurs de cette opération. D’ailleurs, la stèle est déjà rénovée à plus de 75%. Non seulement, il y a eu le dallage de la place qui est devant le monument mais aussi, faut-il le signaler, les matériaux utilisés pour son embellissement sont originels et puis aussi il est à signaler la bonne qualité des travaux. «Nous ne travaillons pas tous les jours. Nous programmons des journées où nos jeunes sont disponibles. Mais il faut dire qu’on a tout de même avancé. Il ne reste qu’à terminer surtout les portraits.

Il ne faut pas se précipiter parce que dessiner les effigies de ces deux grands artistes ne doit pas se faire de manière bâclée. Leurs portraits devront exprimer leurs traits de caractère. Et ce n’est pas une chose facile. Nos dessinateurs se concentrent beaucoup sur cette œuvre. C’est la phase la plus importante», expliquera un autre volontaire. Cette stèle est considérée par les initiateurs de cette action comme une reconnaissance à ces deux icônes de la culture amazighe. «Ces deux grands hommes qui ont tant donné à notre culture devront être immortalisés par des œuvres comme celles-ci.

Ce sont deux légendes vivantes. Elles sont pour nous immortelles. Leur combat sera perpétué à jamais parce qu’ils le méritent grandement», dira de son côté un autre intervenant. En tout cas, tout le monde apprécie le travail accompli jusque-là par ces jeunes. «Beaucoup n’ont pas pensé à cela. Mais, ces jeunes sont à féliciter et à encourager en consacrant beaucoup de leur temps pour rendre cet hommage à ces deux grands artistes qui ne sont pas les moindres dans leur combat pour le recouvrement de notre identité.

Vraiment, cela me fait un grand plaisir de découvrir le nouveau look de cette stèle», dira un jeune homme résidant en dehors de la localité, rencontré devant la stèle en train de la prendre en photos. Cela étant, les jeunes artistes de Frikat et des environs sont décidés à mener à terme ce projet qui leur tient beaucoup à cœur. Il est à noter aussi que l’association Tagmats de Lyon (France), présidée par Dalil Makhloufi, avait pris des contacts avec le président de l’APC de Frikat (2007-2012) pour ériger une stèle Matoub Lounès pour laquelle un choix de terrain a été choisi au lieu-dit Ferrar, à proximité de l’ex-domaine Colonel Amirouche. Le projet est toujours en stand-by.

Amar Ouramdane