Accueil Tizi Ouzou L’opération enfin lancée !

ISSOUBAKEN - Revêtement du chemin du village

L’opération enfin lancée !

124

Le chemin menant du CW147 au village Issoubaken bénéficie ces derniers jours de travaux de revêtement en goudron.

«Les travaux préliminaires, tels le décapage et la couverture en gravier, ont été entamés depuis quelque temps. On en est aux dernières retouches et les travaux de revêtement commenceront prochainement. L’entreprise et les engins ont prêts et seront juste déplacés du village de Bouarfa où ils viennent d’être utilisés pour le revêtement d’un chemin et d’une piste», dira un responsable communal rencontré sur les lieux.

Par ailleurs, l’on apprend que les citoyens d’Issoubaken, notamment les jeunes, regroupés autour de la dynamique association «Yennayer» et du comité du village, sont très investis dans des opérations solidaires de mise en place d’infrastructures destinées à améliorer les conditions de vie des villageois. «Les deux derniers week-end, nous avons organisé deux volontariats, l’un pour le bétonnage de la plate forme destinée à la construction d’une salle de soins et l’autre pour la dallage de la structure qui abritera la salle de fêtes implantée au milieu du village», nous informera notre interlocuteur, qui précisera que le rez-de-chaussée de cette bâtisse accueillera des ateliers d’activités au profit des femmes au foyer du village. Elles y seront formées aux métiers artisanaux de leur choix, comme la poterie, le tissage, etc.

Soulignons que d’autres réalisations d’intérêt général ont été réalisées par les citoyens de ce village qui ont décidé, las d’attendre les promesses sans lendemain des autorités, de prendre leur destin en main.

Parmi ces réalisations, on peut citer l’ouverture d’une piste agricole ceinturant le village du coté bas, longue de 1 500 m et large de 6 m ; l’érection d’une stèle à la mémoire des chouhada du village ; la construction d’une bâtisse sur deux niveaux qui fait office de siège pour l’association Yennayer et le comité de village et qui sert aussi pour l’entreposage du matériel de fêtes et celui réservé aux enterrements et rituels funèbres. Tout ceci en plus de plusieurs opérations de nettoyage et de préservation de l’environnement. Par ailleurs, les jeunes de l’association mettent à profit toutes les dates symboliques pour l’organisation d’activités artistiques et culturelles, telles les circoncisions collectives, créant du bonheur et de la joie dans la vie des villageois.
Rabah A.