Accueil Tizi Ouzou L’opération nettoyage continue

DRAÂ BEN KHEDDA - Les bénévoles toujours mobilisés

L’opération nettoyage continue

123

C’est un véritable new look que les jeunes veulent donner à leur ville ces dernières semaines. La ville de Draâ Ben Khedda aura bientôt un visage plus attrayant et accueillant, promettent les volontaires, regroupés en comités de quartier. Avant-hier, un grand volontariat a été organisé pour le nettoyage des routes et des quartiers.

Ces dernières années, avec l’avènement et la généralisation des réseaux sociaux, les jeunes n’ont plus besoin de se réunir pour se concerter autour de ce genre d’initiatives. Quelques clics sur internet suffisent pour faire adhérer des dizaines, voire des centaines, aux opérations bénévoles d’intérêt général.

C’est à travers ce mode d’organisation que les jeunes de la ville de l’ex-Mirabeau se sont mobilisés pour faire subir un lifting à leur ville, en butte au manque d’hygiène. Un élan de solidarité vu d’un œil positif par leurs aînés, se félicitant de cet élan de volontariat qui se généralise. Il faut noter que l’APC a mis les moyens nécessaires pour garantir la salubrité publique, avec des bacs à ordures installés dans tous les recoins de la ville. En effet, les quartiers en sont dotés de dizaines.

Seulement, les immondices envahissent les quartiers et les ruelles, mettant à mal l’image de cette charmante ville. Présentement, l’importance d’un environnement sain semble s’ancrer dans l’esprit des nouvelles générations, qui ne ménagent aucun effort pour venir à bout de toutes les immondices et saletés qui polluent leur ville. Au départ, les initiatives se comptaient sur les doigts d’une seule main.

Seuls quelques quartiers étaient entretenus par leurs résidents, comme ceux de la cité Mahmoudi, qui, en l’espace de quelques années, ont su transformer et enjoliver leur milieu immédiat. Dans certains quartiers, les rats et toutes sortes de nuisibles proliféraient à la faveur de l’insalubrité régnante. Ainsi donc, les jeunes ont fini par comprendre que les campagnes de dératisation n’ont aucun effet si elles ne sont pas accompagnées de reflexes écologiques.

Mieux informés par les innombrables campagnes de sensibilisation menées par les associations, les services concernés et les écolos, les jeunes se sont mis, peu à peu, à retrousser les manches pour assainir leur environnement. Présentement, les volontaires voient grand puisqu’ils entendent faire de leur Draâ Ben Khedda l’une des plus belles villes d’Algérie.

Akli N.