Accueil Tizi Ouzou Nouvelle promotion à l’IFPM

Aïn El Hammam

Nouvelle promotion à l’IFPM

140

L’institut de formation paramédicale d’Aïn El Hammam a organisé, jeudi dernier, une rencontre avec les nouveaux stagiaires admis à débuter leur formation à partir de dimanche prochain. Cette promotion d’élèves venus des quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou, comporte deux nouvelles spécialités d’aides soignants de santé publique (puériculture et fauteuil dentaire), inexistantes auparavant, au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou. Trente jeunes filles seront ainsi formées dans le grade de puéricultrices de santé publique au niveau de l’institut mère de Aïn El Hammam (l’IFPM/AEH/ TO) qui coiffe pédagogiquement la formation des aides-soignants issus des wilayas de Tizi Ouzou, de Béjaïa, de Bouira et de Boumerdès. Quant aux vingt assistants en fauteuil dentaire de santé publique, ils seront appelés à subir leur formation à l’annexe du CHU de Tizi Ouzou en raison de la disponibilité du plateau technique.

Le personnel de «l’école» était mobilisé dès huit heures pour accueillir les futurs stagiaires. Ainsi, le directeur, les professeurs, le directeur des études et autres cadres se sont relayés, durant toute la matinée, pour entretenir leur auditoire des modalités du déroulement du stage, des règlements intérieurs et pédagogiques. Par ailleurs, il est demandé aux nouveaux stagiaires de compléter leurs dossiers administratifs avec certaines pièces qui ne leur avaient pas été exigées la veille de l’examen. Hormis quelques externes, la majorité des jeunes filles, candidates au stage de puéricultrices, seront hébergées à l’ex école para médicale où une promotion de vingt huit aides-soignants de santé publiques, option soins généraux, suivent les cours de formation depuis l’an dernier. Notons que nous avons constaté, ces dernières années, un engouement sans précédent au métier d’aide-soignant qui attire de plus en plus de candidats, possédant pour quelques uns des diplômes universitaires.

Il y a lieu de signaler qu’en avril dernier, pas moins de 422 candidats ont postulé pour les cinquante postes d’assistants en fauteuil dentaire et en puéricultrice.

A. O. T.