Accueil Tizi Ouzou Opposition sur l’extension du stade

Brèves de Maâtkas

Opposition sur l’extension du stade

193

Alors que des travaux d’extension allaient être entamés par l’entreprise en charge, qui s’est rendue sur les lieux, une opposition de la part de certains riverains, propriétaires des terres environnantes, a obligé l’entreprise à arrêter les travaux et plier bagage.

A noter que ce futur stade est actuellement un simple terrain vague, où les jeunes férus de football s’adonnent quand même à la pratique de leur sport favori et où les deux équipes communales, engagées dans les compétitions officielles, s’entraînent. Le projet a, pour rappel, été entamé au début des années 2000, sans qu’il dépasse le stade des simples terrassements. Malgré les promesses de la DJS de Tizi-Ouzou, par le passé, et la pression de la Coordination des comités de village d’allouer une subvention conséquente pour mener les travaux à leur terme, rien n’a été fait. Au moment où les autorités décident de mettre le paquet pour enfin le réaliser, l’opposition citoyenne risque encore de le retarder ou carrément l’annuler.

Les chiens errants écument la ville

Souk El-Tenine, le chef-lieu de la daïra et commune de Maâtkas, est infesté par les meutes de chiens errants, qui écument les lieux, notamment ceux où sont concentrés les ordures et déchets, en attendant leur ramassage par les services de la commune.

A la recherche de leur pitance, ces meutes renversent les bacs à ordures dont ils répandent le contenu sur les trottoirs et la chaussée des divers quartiers. En plus, ils représentent un danger pour la vie des passants, qui pourraient être victimes de leurs morsures et agressions, surtout en cette période de chaleur propice à la propagation du virus de la rage, du fait que ces chiens ne soient pas soumis à un contrôle vétérinaire.
Rabah A.