Accueil Tizi Ouzou Plusieurs chantiers lancés

FRIKAT - Aménagement urbain

Plusieurs chantiers lancés

261

Certes, l’APC sortante avait déjà entamé des opérations dans le cadre de l’amélioration urbaine, cependant, beaucoup reste à faire dans ce domaine quand on voit que de nombreux axes ne sont pas concernés.

Dès l’installation de l’APC, la nouvelle composante de cette assemblée a recensé ces manques si bien qu’après des démarches intensives, les élus locaux ont, finalement, arraché une enveloppe de six cents millions de centimes. D’ailleurs, sitôt accordée, celle-ci est consacrée à la réalisation des trottoirs.

L’entreprise a déjà une opération importante allant de l’école primaire Saïd Titouche jusqu’au siège APC. «Les travaux sont en cours. Avec ce budget, on répondra en partie à cette demande», confiera une source proche de l’APC. Par ailleurs, il faut souligner que l’APC a établi de nombreuses fiches techniques afin de réaliser d’autres opérations au chef-lieu communal.

En plus de la pose des bordures et des trottoirs, il y aura aussi le renforcement de l’éclairage public et sa rénovation entière dans certains quartiers. C’est le cas par exemple du réseau allant de l’entrée de ce centre urbain vers le lycée. On croit savoir qu’une consultation a été lancée dans ce cadre.

Par ailleurs, d’autres opérations notamment d’éclairage sont prévues dans les villages comme c’est le cas du village Ilahlouthène où une opération de ce genre est retenue. Quant au réseau routier à l’intérieur de ce chef-lieu communal, il faut noter qu’il a été rénové ces dernières années.

Cependant, à souligner qu’un tronçon du CW04 en direction de Bounouh qui traverse le centre-ville, se trouve quand même dans un état de délabrement avancé sur plusieurs centaines de mètres. Le maire de cette municipalité avait annoncé que des démarches étaient faites au niveau de la wilaya.

L’inscription de ce tronçon et son financement sont beaucoup attendus par les responsables locaux parce qu’avec l’argent des PCD, que l’assemblée consacre surtout pour les revêtements, la réalisation de caniveaux et des opérations d’assainissement, ne peut suffire pour des projets de revêtement en béton bitumineux à l’exemple de celui précité.

Tout de même, les membres de l’exécutif ne sont pas restés inactifs en recensant tous les manques en matière d’aménagement urbain parce que ce problème, selon une autre source, est réellement pris à bras-le-corps. «Avec un peu d’efforts de la part des directions de wilaya sur lesquelles nous comptons beaucoup, notre centre urbain sera amélioré et embelli dans quelques années car ce n’est pas vraiment une grande ville», reprendra la même source.

En définitive, la mise à niveau de certains chefs-lieux communaux notamment des municipalités rurales en matière d’aménagement urbain devra être une priorité pour les autorités de wilaya car d’autres chefs-lieux communaux ont pris la part du lion.

A. O.