Accueil Tizi Ouzou Riche programme à l’auberge

AÏN EL-HAMMAM - Soirées ramadanesques

Riche programme à l’auberge

151

Située sur les hauteurs de la ville d’Aïn El-Hammam, l’auberge de jeunesse ne déroge pas cette année encore à la règle, en abritant des soirées ramadanesques. Affluer vers cette auberge après la rupture du jeûne est devenu une tradition pour les familles de l’ex-Michelet et les localités environnantes. Et pour cause, ce site, propriété de la DJS (direction de la jeunesse et des sports), est l’un des rares endroits, si ce n’est l’unique, à offrir un cadre de détente et de loisirs aux familles d’Aïn El-Hammam, surtout aux enfants qui y trouvent un large espace qui leur est spécialement dédié. Il faut dire que l’auberge ne rate aucune occasion pour se distinguer et proposer des distractions aux habitants de l’ex-Michelet.

Un programme d’activités diverses s’étalant jusqu’à la fin du mois sacré a été élaboré par la direction en vue de satisfaire les plus exigeants. «Nous avons beaucoup misé sur la distraction des enfants, car c’est comme cela que les parents qui les accompagnent profiteront des moments de détente après l’iftar, sans qu’ils ne soient dérangés, puisque ceux-ci (enfants) seront déjà occupés à se distraire avec les jeux qui leur sont dédiés», souligne Soraya Yacini, la directrice de l’auberge. Ainsi, c’est un vaste espace, grand comme un stade de football, où sont accueillis les enfants qui auront le choix entre le trampoline, les balançoires, les toboggans, les autos tamponneuses et autres.

A l’intérieur, le cyber change d’activité pour un mois. La salle est choisie par les animateurs de la DJS pour encadrer les enfants lors des séances quotidiennes de travaux manuels. C’est à ce niveau que l’on s’adonne aux préparatifs du carnaval qui aura lieu le premier juin sous le thème «Parade de la paix et de l’espoir». Chaque enfant arborera le déguisement qu’il aura confectionné lui-même, sous la conduite des animateurs.

A l’intérieur, où la cafétéria est ouverte chaque soir jusqu’au départ des visiteurs, d’autres activités de loisirs (jeux d’échecs, de dominos et autres) attendent les férus des jeux de société. Les adultes prennent place face à la montagne pour siroter un café, déguster un kelb louz… Il va de soi que, lors des soirées de fin de semaine, le public aura droit à de la musique et de la dance avec l’éternel disc-jockey sans lequel une fête n’en serait pas une. Pour le moment, l’auberge de jeunesse occupe seule le terrain des activités récréatives, au niveau de l’ex-Michelet.

Un havre de paix pour les sportifs, les familles en quête de repos dans un lieu convivial…Il faut dire que beaucoup de progrès a été réalisé, notamment grâce à sa très jeune directrice, Soraya Yacini, qui ne cesse d’innover en matière d’activités à proposer aux habitants d’Aïn El-Hammam et ses environs. Pas que pour ces derniers, car à longueur d’année, cette infrastructure offre divers services aux sportifs, randonneurs, simple passagers ou ceux qui sont en mission dans la région. Cet ex-hôtel reversé à la DJS est devenu un véritable lieu de distraction mais aussi d’activités sportives et de créativité qui se développe davantage grâce à l’apport de la responsable et de ses encadreurs.

A. O. T.