Accueil Tizi Ouzou Sensibilisation sur les risques d’incendies

Tizi-Gheniff - A l’approche de la campagne moisson-battage

Sensibilisation sur les risques d’incendies

93

à l’approche de la campagne moisson-battage, la direction de l’agriculture de la wilaya de Tizi-Ouzou a mis sur pied un programme de sensibilisation sur les feux d’été qui se déclarent dans les champs de céréales. C’est surtout grâce au concours de la Protection civile que ce travail a été engagé. Le 2 juin dernier, ce fut au tour de la Subdivision de Tizi-Gheniff. En plus des céréaliculteurs de cette circonscription, ceux de Draâ El-Mizan et de Boghni ont pris part à ce rendez-vous, organisé dans un champ de blé à quelques centaines de mètres du barrage d’eau. D’autres partenaires étaient impliqués, à l’instar de la Direction des forêts, la CRMA et la CCLS de Draâ Ben Khedda.

Dans la matinée, chacun est intervenu dans son domaine, afin de prodiguer des conseils et donner des recommandations aux agriculteurs. «C’est bientôt le lancement de la campagne de moisson-battage. Nous devons mettre la main dans la main pour la réussir. Nous souhaitons que la récolte soit bonne et qu’aucun feu ne ravage nos champs. Pour cela, vous devriez suivre à la lettre les recommandations que nos partenaires vous ont données.

J’espère aussi que la vigilance sera de mise durant toute la campagne», dira Mme Hakima Aliouane, subdivisionnaire agricole de Tizi-Gheniff, aux céréaliculteurs, en présence de Mme Saliha Belfadel de la subdivision de Draâ El Mizan. Les agents de la Protection civile, pour leur part, sont intervenus pour prodiguer de nombreux conseils aux fellahs, notamment pour lutter rapidement contre le départ d’un feu sans oublier les appels qu’ils devront lancer aux services concernés à temps pour éviter la propagation des flammes vers d’autres champs. Afin d’éviter toute étincelle, il faut que les moissonneuses-batteuses soient vérifiées avant de quitter les hangars.

Par ailleurs, il a été recommandé aux propriétaires de ces engins d’avoir des extincteurs à portée de main pour vite intervenir. «Vous devez dès maintenant initier des bandes entre les champs et désherber leurs accotements, car un simple mégot jeté par un automobiliste de passage pourrait vous causer des pertes énormes. Faites donc attention à tout cela», leur recommandera l’un des intervenants. Il est à signaler qu’en dépit de leur expérience, les céréaliculteurs sont souvent surpris par des incendies dus à l’inattention ou au manque de prudence dans la manipulation des machines.

En définitive, cette journée a été bénéfique même si les céréaliculteurs ont eu droit à des rappels, comme chaque année. «Si les recommandations sont appliquées à la lettre, je crois que ce genre d’incidents ne se répétera plus dans nos champs. Donc, il faut se préparer en conséquence, d’autant plus que les différents partenaires sont prêts à contribuer afin d’éviter toute catastrophe», soulignera un autre intervenant.

Amar Ouramdane