Accueil Tizi Ouzou Trois spécialités agricoles lancées

CFPA de Tizi Ghennif

Trois spécialités agricoles lancées

451
- PUBLICITÉ -

A l’instar de tous les CFPA du pays, le coup d’envoi de la session de février a été donné, récemment, au Centre de formation professionnelle et d’apprentissage de Tizi Ghennif. En effet, après le rassemblement des stagiaires dans la cour de l’établissement et la levée des couleurs nationales, Merzouk Terkmani, directeur de cet établissement, a prononcé une courte allocution devant, notamment, les nouveaux stagiaires, auxquels il a prodigué des conseils ayant trait au fonctionnement du Centre. «Il faut que vous sachiez que le métier que vous souhaitez avoir est votre avenir. C’est pourquoi, je vous demande de vous armer d’une grande volonté et de persévérer. Il faut que vous sachiez aussi que depuis la mise en service de notre cantine, en novembre dernier, vous aurez la chance de vous restaurer sur place», a indiqué M. Terkmani.

- PUBLICITÉ -

Quant à la nouveauté de cette rentrée, il faut savoir que le CFPA a lancé trois spécialités agricoles. «Nous avons trois groupes qui seront formés en élevages ovin et bovin, au greffage et à la taille des arbres ainsi qu’à la conduite des ruches. Concernant l’apiculture, nous avons déjà de l’expérience. Au total, 70 stagiaires seront formés dans ces spécialités, d’autant plus que notre région est à vocation agricole. D’autres formations sont à l’étude», a précisé le directeur. Et d’annoncer qu’un groupe de jeunes filles a été admis pour suivre une formation, en broderie. «C’est à la demande de l’association d’alphabétisation Iqra que cette formation a été lancée. Ces stagiaires ont fait deux ans d’apprentissage et maîtrisent l’écriture et la lecture», a signalé notre interlocuteur. Il est à noter qu’un autre groupe de carreleurs a été pris pour cette session.

Ce sont des stagiaires de niveau scolaire limité. Par ailleurs, il faut savoir que l’internat sera opérationnel, une fois tous les équipements acquis. «Pour le moment, il n’y a pas vraiment de demandes pour le régime interne parce que nos stagiaires viennent de la daïra de Tizi Ghennif. En tout cas, cet internat est un acquis pour notre établissement», a-t-il conclu. Depuis l’érection de ce centre, au statut d’établissement autonome, alors qu’il dépendait du CFPA Saïd Krim de Draâ El-Mizan, il a bénéficié non seulement de moyens mais a également vu l’augmentation du nombre de ses spécialités.
Amar Ouramdane

- PUBLICITÉ -