Accueil Tizi Ouzou Un autre week-end de volontariat

Un autre week-end de volontariat

87

à Larbaâ Nath Irathen, le volontariat est devenu une tradition. Dans l’ensemble des villages ainsi que dans les quartiers et cités de la localité en question, de nombreux jeunes ont relevé le défit de s’attaquer à l’environnement en procédant au nettoyage des cités et quartiers par les nombreux volontariats organisés chaque samedi, afin de redonner vie à leurs lieux de résidence. En effet, comme ils l’avaient promis la semaine écoulée, ces jeunes volontaires se sont retrouvés samedi dernier pour cette louable action. Soutenus dans leurs actions par les élus de l’APC, notamment en mettant à leur disposition un tracteur afin d’évacuer les détritus ramassés, ils ont pu redonner à la cité son vrai visage. Dans se sens, un jeune étudiant participant à cette action nous dira : «La semaine passée, nous avons nettoyé les alentours du CEM et du lycée ainsi que l’axe menant vers l’hôpital de Larbaâ Nath Irathen. Bien évidement, la population en général et les passants nous ont encouragés encore davantage pour aller toujours de l’avant. Nous avons pris la décision de nous retrouver chaque samedi pour prendre en charge un quartier, une ruelle ou un espace. Pour ce volontariat de cette semaine (30 mars), nous avons ciblé la Place des martyrs, la rue menant vers la station d’Ait Oumalou et d’autres quartiers. Pour cela, nous nous sommes constitués en plusieurs petits groupes afin de toucher plusieurs lieux et tout au long de cette action une ambiance de fête s’est installée au sein des volontaires. Nous ne comptons pas nous arrêter là, nous envisageons d’organiser d’autres actions de ce genre, c’est une tradition léguée par nos aïeux que nous sommes en train de perpétuer. » Un septuagénaire lui emboitant le pas nous dira : « Cela me fait vraiment plaisir de voir ces jeunes organiser une belle action de ce genre. Cela me rappelle mon enfance quand nous participions à «Thichemlith» pour nettoyer les rues du village ou pour la construction d’une mosquée. Voir aujourd’hui cette formidable solidarité me rassure et me redonne confiance que notre pays est entre de bonnes mains.
Youcef Ziad.