Accueil Tizi Ouzou Un dangereux gouffre ignoré !

Draâ El Mizan

Un dangereux gouffre ignoré !

8191

Depuis deux mois, un gigantesque gouffre s’est ouvert à quelques mètres de l’aire de jeux du lotissement Nord.

Un énorme trou de plus de deux mètres de profondeur et d’un mètre de diamètre qui constitue un grand danger, d’autant plus que les écoliers passent à quelques mètres de là. «Durant les pluies torrentielles de novembre, un réseau d’assainissement a éclaté et a creusé cet énorme trou. Il s’agit de la rupture de buses d’un diamètre de plus d’un mètre. C’est un véritable danger pour les passants. Si par malheur, un enfant curieux de regarder au fond y tombe, il sera englouti par la force des eaux usées déversées par cette canalisation», a alerté un riverain. Au cours de notre virée sur les lieux, on a constaté que le site n’est pas vraiment sécurisé. Le gouffre est seulement signalé à l’aide d’un mince cordon en plastique. Pour le moment, aucune entreprise n’est sur place.

«Tous les responsables se sont déplacés sur les lieux, mais on ne voit rien venir. Au cas où la pluie tombera dans quelques jours, le gouffre risque de s’agrandir», a enchaîné un autre citoyen. Il est à rappeler que la force des eaux usées a drainé des gravats et autres objets hétéroclites à tel point que l’aire de jeux est devenue impraticable. D’ailleurs, l’an dernier, un cas similaire a été enregistré sur le même réseau et il a fallu attendre des mois pour le voir colmaté. S’agit-il d’un réseau mal fait ?, se sont interrogés les citoyens. Il faudrait, peut-être, une étude approfondie pour le prouver. Les riverains craignent par-dessus tout que des accidents surviennent dans cet endroit mal protégé.

«Qui ne se souvient pas du pompier de Bouira emporté par les eaux usées, alors qu’il allait nettoyer un regard ? En tout cas, il faut que les responsables prennent au sérieux ce cas sinon, il faut s’attendre à un malheur», a souligné un autre citoyen. En outre, il ne faut pas oublier qu’il y a quelques années, une fillette avait trouvé la mort à la cité dite de La Police du côté d’Ihardiwan, où une fouille ouverte n’avait pas été sécurisée. Se rappelant ce tragique accident, les citoyens du lotissement Nord ont poursuivi : «Nous avons peur pour nos enfants. Ils jouent juste à côté et sont souvent tentés par cet énorme trou laissant couler un ruisseau d’eaux usées et y jettent un regard.» Les responsables locaux sont de ce fait interpellés et doivent trouver une solution à ce problème avant qu’il ne soit trop tard, ont-ils conclu.
Amar Ouramdane