Accueil Tizi Ouzou Un terrain matico projeté

AÏN ZAOUIA - Cité Helouane

Un terrain matico projeté

187

C’est l’une des premières aires de jeux dont a bénéficié le chef-lieu communal. Il s’agit d’un terrain matico à la cité Helouane, l’une des plus importantes de ce centre urbain.

En effet, la demande a été faite par les jeunes du quartier. «C’est une proposition que nous avons retenue. Actuellement, nous sommes à la phase finale. Le projet est confié. On attend juste quelques petits détails pour le lancer», nous confiera M. Ali Amrani en sa qualité de maire. Et de poursuivre : «Le terrain communal est lui aussi déjà prêt. Il sera opérationnel avant le début de la saison sportive prochaine. Ce sera une aubaine pour relancer notre club de football qui évolue dans le groupe pré-honneur de wilaya».

Dans cette commune, faudra-t-il le rappeler, l’APC a été bloquée durant une année entière tout juste après les élections de novembre 2017. Il a fallu de nombreuses médiations pour enfin la débloquer en octobre dernier.

«Nous avons eu beaucoup de retard. Mais, avec l’aide de tous, notamment des différentes directions de wilaya, nous avons tout de même lancé toutes les opérations inscrites dans les PCD 2018 et rattrapé un tant soit peu le retard accumulé durant le blocage. Il y avait dix-sept projets liés essentiellement aux travaux publics et à l’assainissement», dira encore le maire.

Pour notre interlocuteur, un gros problème a été résolu au niveau des habitations surplombant le stade communal. «Le réseau d’assainissement est presque achevé. Il ne reste qu’un petit tronçon. Ces foyers ont été privés de cette commodité depuis des années. L’écoulement des eaux usées vers le stade a retardé en quelque sorte l’engazonnement du stade», soulignera-t-il. Il évoquera aussi l’effort des habitants qui prêtent main forte à l’APC. «Nous avons des comités de villages à l’exemple de Laâziv N’Cheikh ou encore d’Ath Maâmar qui ont réussi à réaliser des opérations de confortement grâce à des volontariats et à une participation effective de leurs habitants. D’ailleurs, je tiens à les remercier vivement», ajoutera le premier responsable de cette APC. Avant de conclure : «Actuellement, nous sommes sur le projet de réalisation du trottoir à partir du CEM Mohamed Saïd Haddadi jusqu’au pont à l’entrée de la ville.

Il a fallu ajouter une cagnotte à ce projet déjà inscrit et non lancé pour enfin le concrétiser. Ce sera une grande sécurité pour les écoliers et les collégiens qui n’avaient pas où marcher pour se rendre à leurs établissements respectifs». Il est attendu le lancement du revêtement de certaines routes notamment dans le versant de Boumahni qui constitue le gros de cette commune avec une population de plus de dix mille habitants.
Amar Ouramdane