Accueil Tizi Ouzou Vaste opération de restauration

TAFOUGHALT - Ecole des Frères Salemkour

Vaste opération de restauration

94

C’est l’un des plus anciens établissements scolaires de la commune d’Aït Yahia Moussa. En effet, l’école primaire ‘’Frères Salemkour’’ a été mise en service en 1969. La plupart de ses classes ont été touchées par les dernières intempéries.

D’ailleurs, les élèves du préscolaire ont été contraints à rester chez eux quelques jours car une partie du plafond s’est effondrée. Devant la situation lamentable de cette école, les parents d’élèves ont d’abord organisé une journée de nettoyage et de réalisation d’un dallage devant l’entrée principale laquelle constituait un danger pour les élèves, d’autant plus que les eaux pluviales y stagnaient.

«Nous avons recensé tous les manques, puis nous avons pris attache avec les responsables de l’APC. Ceux-ci ont décidé de prendre en charge toutes les déficiences», a confié un membre de l’association des parents d’élèves. Effectivement, de nombreuses opérations de réfection y sont en cours. «Nous avons quelques salles non utilisées par les élèves.

Alors, nous avons commencé par y faire les réparations nécessaires. Pour le moment, nous avons procédé au remplacement des vitres cassées, à la réparation de toutes les gouttières et bien sûr au remplacement des fenêtres en bois par celles en aluminium, du moins au niveau des salles de cours où les eaux pluviales affectent la boiserie.

D’autres opérations sont à prévoir dans cet établissement durant les prochaines vacances scolaires et dans toutes les écoles de la commune», a répondu à ce sujet, Rabah Hamitouche, en sa qualité de maire. D’ailleurs, les parents d’élèves étaient très contents de la suite positive donnée par l’APC à leurs revendications». C’est déjà satisfaisant.

Cependant, il faudrait que cette école subisse une rénovation entière. A rappeler que durant les dernières grandes vacances, un bénévole a refait toute la peinture de la cantine scolaire. A noter que jusqu’au milieu des années 90, cet établissement fonctionnait au régime de double vacation avant que deux autres écoles ne soient accordées à ce village.

L’école Mohamed Belmahdi d’Ath Salem qui fonctionne actuellement avec six divisions pédagogiques et celle inaugurée en 2015 à Iâzavène avec seulement les élèves du préscolaire jusqu’à la deuxième année. Ces deux autres écoles ont soulagé l’école Frères Salemkour où les effectifs dans les classes sont réduits à la normale. Enfin, il y a lieu aussi de signaler que ce village a son CEM depuis 1987, ce qui permet aux collégiens de ne pas se déplacer au chef-lieu communal.

Amar Ouramdane