Accueil Kabylie Treize millions de dinars pour les cantines scolaires

Aïn El Hammam

Treize millions de dinars pour les cantines scolaires

21

Treize millions de dinars viennent d’être alloués à la mairie d’Aïn El Hammam pour la prise en charge des cantines scolaires qui risquaient la fermeture pour rupture de stocks. En effet, face à la situation qui prévaut au niveau de l’APC de l’ex-Michelet, suite au rejet du budget supplémentaire par une partie des élus à l’assemblée, le wali de Tizi Ouzou a pris la décision de débloquer les fonds nécessaires à la survie des restaurants scolaires, qui assurent des repas chauds aux écoliers de la commune. Jusqu’à la semaine dernière, les cantines n’assuraient le déjeuner des enfants que grâce aux stocks de l’an dernier.

Par ailleurs, les fournisseurs, qui n’avaient pas été payés, menaçaient de n’approvisionner les écoles qu’une fois régularisés. «Heureusement que nous n’en sommes plus là», dit un responsable au niveau de l’APC. Dans la foulée, l’on a appris que les fonctionnaires de la mairie ont mis fin à leur grève, entamée la semaine dernière, en protestation contre le non paiement de leurs salaires. Après quelques jours de débrayage, le wali est également intervenu en signant un arrêté portant budgétisation d’office d’une partie du budget concernant les salaires. Il permet ainsi à l’APC de procéder au virement des paies, bloquées également par le BS non voté.

Cependant, il y a lieu de tirer la sonnette d’alarme car l’APC se trouvera encore face à des difficultés pour acquérir du carburant et autres. Si la situation perdure, le ramassage scolaire risque d’en patir. Quant aux conséquences de cette situation sur l’opération de déneigement, en cas d’hiver rigoureux, personne n’ose y penser.

A. O. T.