Accueil Kabylie Treize projets pour les villages

APC d’Aït Yahia

Treize projets pour les villages

167

La cagnotte allouée par la wilaya à la commune d’Aït Yahia, dans le cadre des PCD (plans communaux de développement) a été répartie sur les villages selon l’ordre de priorité.

Vu l’insuffisance de cette enveloppe, l’exécutif local a opté pour un système de répartition équitable en concertation avec les concernés. Ainsi, les hameaux bénéficiaires du budget de l’an dernier ne seront pas concernés par celui de cette année.

D’après Bélaid Aït Kaci Azzou, vice-président de l’APC: «Chaque village, parmi les cinquante deux que compte la commune, aura sa part de développement, à raison d’une fois tous les deux ou trois ans, suivant le plan établi qui s’étale jusqu’à 2022».

Cette année, ce sont donc treize agglomérations qui ont été retenues pour des projets sélectionnés auparavant, en collaboration avec leurs comités respectifs qui ont été associés à cette opération. Pour contenter la plupart des citoyens, l’APC a été contrainte de réunir plusieurs quartiers (ou fractions) proches les uns des autres, autour d’un projet commun.

Cependant, force est de reconnaître qu’il est très difficile de satisfaire tant de villages avec une enveloppe de 3 milliards de centimes par an. Un simple calcul arithmétique nous donne un chiffre ridicule de moins de soixante millions de centimes par village, destiné au «développement» local.

Ces fonds destinés à l’aménagement urbain, l’assainissement ou encore aux confortements avec murs de soutènement, suffisent rarement à atteindre l’objectif des villageois qui doivent consentir un effort financier pour les achever ou attendre un autre PCD. Hormis ces projets, l’APC a inscrit la réalisation d’une bâche à «Tagoursth», un village qui souffre du manque d’eau en raison de «l’absence d’un réseau d’AEP».

L’alimentation des foyers se fait jusqu’à maintenant à partir d’une source qui devrait être aménagée également, à cette occasion. Quant à la réalisation de ces projets, les entreprises qui en seront chargées seront désignées dans quelques jours, nous dit également monsieur Aït Kaci Azzou. Notons que les onze opérations inscrites au titre des PCD de l’exercice 2018 sont achevées, nous apprend notre interlocuteur.

A. O. T.