Accueil Kabylie Un nouveau CEM à Aït Saïd

Chabet El Ameur

Un nouveau CEM à Aït Saïd

33

Il a fallu attendre huit ans pour lancer les travaux de terrassement du nouveau CEM, en remplacement de celui de Babassi Rabie, au village Aït Saïd dans la commune de Chabet El Ameur, et près de trente ans pour décider de la réalisation d’une nouvelle infrastructure, en remplacement de celle existante, en l’occurrence une ancienne caserne de l’armée coloniale. Malgré cela, les collégiens de la région doivent encore prendre leur mal en patience avant que ce nouvel établissement ne soit réalisé. Un projet, pour rappel, promis par l’ex-wali, Kamel Abbès, en visite dans cette région. Peu de temps après, le projet a été gelé suite à la crise économique puis dégelé vers le début de l’année 2017.

A noter que cet établissement est délabré et risque de s’effondrer à tout moment. Ses classes sont dégradées, la toiture est faite de zinc et les murs fissurés, sans oublier l’eau de pluie qui s’infiltre à l’intérieur des classes. Pis encore, le CEM n’est toujours pas doté de cantine scolaire. Les collégiens sont alors obligés d’aller chez eux à midi ou chez l’épicier du coin pour manger un morceau de pain avec quelques portions de fromage à longueur d’année. Par ailleurs, les collégiens de Matoussa, un village relevant de la même commune, attendent avec impatience la livraison du CEM promis à plusieurs reprises pour en finir avec leur calvaire, accentué par le manque de moyens de transport.

Z Youcef