Accueil Kabylie Une zone d’activités à Izoughlamen

TIFRA - Plusieurs projets lancés

Une zone d’activités à Izoughlamen

186

Nonobstant la fermeture du siège de l’APC de Tifra dans la wilaya de Béjaïa qui perdure, il n’en demeure pas moins que les responsables de cette commune tentent tant bien que mal de lancer des projets et d’en concrétiser d’autres. Dans ce sens, on a appris que le lancement des travaux d’ouverture d’une piste pour le désenclavement d’un terrain destiné à l’implantation d’une zone d’activités du côté du village Izoughlamen, situé à proximité de la commune Fenaia Ilmaten, avancent.

Le désenclavement d’un terrain de 42 ha pour l’implantation de cette zone d’activités et de la piste reliant le village Hengued et Tifra du côté de l’Alma a été également effectué. Il est question aussi de travaux d’ouverture de pistes forestières entamés du côté du village Izoughlamen à la limite de la frontière avec la commune Fenaia Ilmaten.

Ces travaux on étés exécutés, en collaboration avec la circonscription des forêts de Chemini et une entreprise en charge. D’autre part, outre le gaz de ville, dont quatre villages ont bénéficié, le mois dernier, à savoir Tighilt, El Kelaâ, Flih et Ibourayen (480 foyers), les chantiers sont toujours en cours pour en faire bénéficier d’autres localités de la commune dans un proche avenir. A signaler aussi la mise en branle de l’éclairage public en LED à Ikedjane (axe village Tasga – Iguer Isemnane) sur une distance 2 km sans oublier le raccordement au réseau téléphonique et à l’ADSL de Tizemourine, Louta et Aït Achour, relevant de la commune de Tifra, daïra de Sidi Aïch.

D’autre part, selon Rabah Mekssem, le P/APC de Tifra : «Une session extraordinaire de l’Assemblée populaire communale s’est tenue au niveau de l’annexe Ikedjane. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour. Il s’agit de l’ouverture de crédit d’attribution de la péréquation complémentaire de l’exercice 2019 (salaires, primes de rendement, rappels du personnel titulaire et contractuel). Il a été voté à l’unanimité par les membres de l’Assemblée présents (12/12).» Un consensus qui a soulagé, notamment, les travailleurs de la municipalité et a détendu, un temps soit peu, l’atmosphère entre les élus.

A. Hammouche