Accueil National 1 664 millions de DA de créances

BOUIRA - Redevances électriques impayées

1 664 millions de DA de créances

55

Dans un communiqué rendu public, la Concession de distribution de Bouira vient de sensibiliser ses abonnés sur la situation difficile qu’elle traverse. En effet, selon les services de communication de l’ex-SDC, ses créances s’élèvent à 1.664 millions de dinars. «Nous tenons à vous informer qu’en raison de la situation la plus préoccupante du seuil important atteint par les créances détenues, à fin juillet 2019, par les abonnés ordinaires, administrations, APC et secteur privé, pour un montant de 1.664 millions de dinars, la Concession de distribution de Bouira invite ses abonnés débiteurs à s’acquitter de leurs redevances», indique le communiqué.

Dans le détail, les services de l’ex-SDC enregistrent la majeure partie des créances auprès des abonnés ordinaires (domestiques), lesquelles s’élèvent à 824 millions de dinars, ce qui représente 50 % du montant global des créances, suivis par les administrations détenant un montant de 427 millions de dinars. Un chiffre qui représente 26 % du total des créances, dont 199 millions de dinars sont détenues par les APC, ce qui représente 47 % du total des créances des administrations.

Par ailleurs, le secteur privé détient, selon les statistiques de la Concession de distribution de Bouira, un montant de 413 millions de dinars, ce qui représente 24 % du montant global des créances. A noter, au passage, que la Concession, au niveau de ses neufs agences commerciales, possède des caisses dotées d’appareils TPE (Terminal de paiement électronique) pour le paiement par carte interbancaire. Cela facilite et diversifie le paiement des factures de consommation, en mettant à la disposition de sa clientèle d’autres options afin que le paiement soit plus ponctuel, et ce à travers les bureaux de poste EBP (Encaissement bureaux de poste) ou encore via Internet avec l’option «e-paiement» pour les abonnés ordinaires.

Enfin, la Concession de distribution de Bouira sollicite sa clientèle pour s’acquitter de ses redevances, car compte tenu de ces chiffres qui pèsent très lourd dans son bilan, elle rencontre des difficultés dans la réalisation des projets visant à l’amélioration de la qualité et la continuité du service, en matière d’énergie aussi bien électrique que gazière.

Hafidh Bessaoudi