Accueil National Deux morts et une vingtaine de blessés enregistrés

Touggourt : Suite à de violents affrontements entre des manifestants et les forces de l’ordre

Deux morts et une vingtaine de blessés enregistrés

3934

La ville de Touggourt, à 160 km au Nord-est de la wilaya de Ouargla, a été secouée, avant- hier, par de violentes émeutes ayant entraîné la mort de deux jeunes manifestants.

Selon une source sécuritaire citée par l’APS, ces émeutes qui ont éclaté dans la soirée de vendredi entre des habitants du quartier de Draâ El Baroud, dans la commune de Nezla, et les forces de l’ordre, ont également causé une vingtaine de blessés. Ces incidents se sont produits à la suite de protestations d’habitants dudit quartier contre «le retard dans l’attribution de lots de terrains et le raccordement à l’eau potable». Selon des sources locales, des dizaines de manifestants avaient pris d’assaut le siège de la sûreté de daïra de Touggourt pour réclamer la libération de leurs amis en jetant des projectiles et des cocktails Molotov. Durant ces escarmouches, deux jeunes manifestants, Malki Nourredine (20 ans) et Meftah Toumi (24 ans), ont perdu la vie et plusieurs autres ont été blessées, dont des éléments de la Sûreté nationale. Devant cette situation, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Belaïz, s’est rendu hier matin dans la wilaya de Ouargla pour s’enquérir de la situation. Le ministre d’Etat a rencontré au cours de cette visite, les familles des deux victimes, pour leur présenter les condoléances du gouvernement puis s’est rendu au chevet des blessés, avant de tenir une réunion avec les autorités locales.

Les chefs de daïra et de la sûreté de Touggourt limogés

Devant l’ampleur des dégâts, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales a limogé sur le champ les chefs de daïra et de la sûreté de Touggourt, à l’issue de sa réunion avec les autorités locales, civiles et sécuritaires. Le limogeage de ces deux responsables s’inscrit dans le cadre des mesures d’apaisement prises par les autorités pour tenter de faire revenir le calme dans la ville de Touggourt où un climat tendu était perceptible durant toute la journée d’hier, selon des sources locales. De son côté le procureur de la République du tribunal de Touggourt a ordonné hier, l’ouverture d’une enquête sur les circonstances de la mort tragique des deux jeunes lors des affrontements entre les forces de l’ordre et des habitants du quartier Draa El-Baroud. Le parquet a aussi ordonné l’autopsie des dépouilles mortelles des deux victimes pour déterminer les circonstances et les causes exactes de leur décès. «Le procureur de la République territorialement compétent s’est déplacé sur les lieux pour faire le premier constat et a ordonné l’ouverture d’une enquête préliminaire ainsi que l’autopsie des corps des deux victimes, et ce pour déterminer les tenants et aboutissants de ces faits survenus dans le sillage des évènements qu’a connus la ville de Touggourt (Ouargla)», précise un communiqué émanant du parquet de Touggourt.

A.C.