Accueil National L’UGCAA plaide pour une journée nationale du commerçant

En vue de reconnaître les sacrifices de cette catégorie

L’UGCAA plaide pour une journée nationale du commerçant

2128

L’union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) appelle le président de la République, Abdelaziz Bouteflika à consacrer le 28 janvier de chaque année comme une journée nationale du commerçant. Dans un communiqué  rendu public, hier, suite à la clôture des travaux de son cinquième congrès national, l’UGCAA a souligné la nécessité de promouvoir la production nationale, à travers notamment la mise en place d’une charte entre le producteur, le commerçant et le consommateur. «Le développement de la production nationale a une dimension stratégique, dans la promotion de politique économique et sociale du pays», lit-on dans le même communiqué signé par le secrétaire général de l’UGCAA, Salah Souilah. Ce dernier a tenu à lancer un appel au président de la république sur la nécessité de consacrer une journée nationale pour les commerçants, «afin de reconnaître les sacrifices de cette catégorie», a plaidé l’UGCAA. En soulignant le rôle «important» de cette organisation syndicale en tant que partenaire social «qui participe à l’organisation du marché national, et à l’activité commerciale, afin d’éradiquer définitivement le commerce informel qui nuit à l’économie nationale», a indiqué le même document. Par ailleurs, l’UGCAA a affiché son soutien à la gestion économique et sociale adaptée par le gouvernement, notamment face à la déstabilisation des prix du pétrole. Il est utile de rappeler que le cinquième congrès national de l’union générale des commerçants et artisans algériens qui a eu lieu, le 19 du mois courant à Alger, a élu pour la cinquième fois  Salah Souilah à la tête de cette organisation syndicale.

Samira Saïdj