Accueil National Vif intérêt pour le produit national

Boumerdès : La campagne "Consommons algérien" a battu son plein ce week-end

Vif intérêt pour le produit national

2162

Près d'une soixantaine d'entreprises économiques locales participent à l'exposition-vente de leurs produits, depuis lundi dernier, au niveau de la Maison de l'environnement du chef-lieu de la wilaya de Boumerdès, et ce dans le cadre de la campagne de sensibilisation ''Consommons algérien''initiée par le ministère du Commerce.

La ruée vers les différents stands s’est remarquablement multipliée, hier et avant-hier, alors que durant les premiers jours de cette manifestation économique, la plupart des citoyens y affluaient en fin d’après-midi, soit après le travail. L’on peut, donc, d’ores et déjà affirmer que cette manifestation a été une réussite comme dans les autres wilayas du pays, selon les échos qui nous sont parvenus. « Chose singulière pour ce qui de notre propre exposition, les chargés économiques des ambassades d’Autriche et du Soudan l’ont successivement visitée, entre mardi et jeudi derniers », nous fera savoir le directeur de la Chambre de commerce, M. Nouredine Khadraoui, en précisant que les représentants officiels de ces deux pays étrangers ont déjà noué des contacts avec certains opérateurs économiques locaux en vue de l’établissement d’un partenariat. En plus de l’entreprise publique Socothyd, sise aux Issers, fleuron national de l’industrie des produits pharmaceutiques, qui s’est taillée une place honorable sur le plan des transactions internationales, d’autres entités économiques, y compris celles privées, ont entamé elles aussi, l’exportation de leurs produits. L’on cite l’entreprise Rumatex d’Ouled Moussa qui exporte d’importantes quantités de vêtements pour femmes notamment vers la France et chaque jour, durant cette campagne, l’on constate un rush des ménages devant son stand, d’autant que le prix de ses produits a été rabaissé à hauteur de 40%. Les visiteurs ont également manifesté un vif intérêt pour les produits de l’usine B.C.R de Bordj Ménaïel et ceux de l’entreprise privée de fabrication d’appareils électroménagers au village voisin de Si-Mustapha, qui emploie 60 personnes. Rien de plus normal, puisque les prix pratiqués sont, durant ladite foire, différents de ceux de la vente en détail. Un rabaissement sensible des prix d’environ 15% a été constaté aussi, devant les stands de l’ex Onalait de Boudouaou, où la vente des variétés de fromage s’opérait, par conséquent, sans discontinuer. Reconnaissant l’importance de cette manifestation économique, encourageant la consommation locale, première depuis l’indépendance du pays, selon les responsables de la direction locale du commerce, les gérants ont souhaité son renouvellement. C’est pour tout chef d’entreprise une occasion de faire découvrir davantage ses produits et les médiatiser dans l’optique d’affronter la concurrence économique, notamment en cette période de mondialisation. Les organisateurs de ladite campagne, axant leurs efforts sur la sensibilisation lors de cette campagne, ont prévu aujourd’hui une pièce de théâtrale, toujours à la maison de l’environnement, intitulée «Wahch El Ghorba» (Nostalgie du pays), réalisée par Omar Fatmouche, et ce après une série d’ateliers insistant sur l’importance de l’acte de  »Consommons algérien ».

Salim Haddou