Accueil National Les couffins livrés 10 jours avant le début du mois sacré

Béjaïa Opération solidarité du Ramadhan 2015

Les couffins livrés 10 jours avant le début du mois sacré

2489

À trois semaines du début du mois sacré de Ramadan, la direction de l’Action Sociale de Béjaïa se déclare fin prête pour l’opération de distribution des couffins du Ramadan aux familles nécessiteuses. Il s’agit de 3 400 couffins octroyés par le ministère de la Solidarité nationale, auxquels s’ajoutent 3 300 autres donnés par la wilaya, soit un total de 7 100 couffins, souligne Akli Benamara, DAS de Béjaïa, qui seront livrés aux familles nécessiteuses au moins 10 jours avant l’entame du mois sacré. Les couffins d’une valeur de 3 500 DA chacun sont unifiés. Ils contiennent un sac de 10 kilos de semoule, 5 litres d’huile de table, 5 kilos de farine, 2 kilos de riz, un kilo de pois-chiche, 2 paquets de lait en poudre de 500 grammes chacun, un kilo de vermicelle, 1 boîte d’un kilo de tomate concentrée, un kilo de café et un kilo de sucre cristallisé. Il est par ailleurs recommandé aux APC qui ont réservé une enveloppe pour cette opération de solidarité de respecter cette liste pour que les familles concernées ne se sentent pas lésées les unes par rapport aux autres. Le montant total alloué à cette opération, indique la direction de l’Action sociale de Béjaïa, est de 95 445200 DA, dont 10 943 400 DA attribués du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la condition de la Femme, 6 220 300 Da de la wilaya DAL, 6 000 000 DA du ministère de l’Intérieur, 57 308 500 DA de l’enveloppe dégagée par l’ensemble des communes de la wilaya et 14 973 000 DA qui proviennent de la Zakat de la direction des Affaires religieuses.  A noter cependant que la somme de 14 973 000 DA, dégagée par la direction des Affaires religieuses, sera répartie sur 2 139 familles nécessiteuses à raison d’un chèque de 7 000 DA par famille. À noter également que la wilaya de Béjaïa a recensé par le biais des services sociaux des APC, les services de la DAS et les cellules de proximité sociales (CPS), 23 160 familles nécessiteuses, sans inclure celles des communes de Béjaïa et d’Akbou. Ces communes, indique le premier responsable de la DAS, sont riches et prennent elles-mêmes en charge les familles démunies de leurs territoires. Quant au nombre de restaurants Rahma qui était de 22 durant le Ramadan 2014, le DAS de Béjaïa estime qu’il atteindra cette année la trentaine.                  

B. Mouhoub