Accueil National 160 usines mises en demeure

PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT - Non-conformité à la législation

160 usines mises en demeure

116

«Pas moins de 160 usines ont été destinataires de mises en demeure pour non-conformité à la législation relative à la protection de l’environnement», affirme le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune.

De ce fait, le premier policier du pays a sommé les usines de se plier à la législation relative à la protection de l’environnement. «Des usines, qui continuent de polluer l’environnement, les plages et la mer menaçant la santé du citoyen qui constitue une ligne rouge, auront à faire face aux lois de la République», a affirmé le ministre de tutelle, lors de la pose de la première pierre du projet d’une station d’épuration des eaux usées dans la commune de Filfila, à Skikda.

Il estime que la prise en charge de la problématique de la pollution constitue une priorité pour le gouvernement qui a lancé plusieurs projets dans ce domaine. M. Dahmoune a tenu également à affirmer dans ce cadre qu’ «aucune usine ne peut faire pression sur l’État même si sa fermeture peut causer la pénurie d’un produit. Il vaut mieux avoir une pénurie que nuire à la santé publique». «Sur les 160 usines destinataires de mises en demeure, certaines se sont conformées à la législation sur l’environnement, tandis que d’autres continuent d’atermoyer et cela imposera l’application vigoureusement les lois», a ajouté le ministre.

Selon les explications données au ministre, la station d’épuration des eaux usées de Filfila mobilise 3 milliards de DA et devra être réalisée en 21 mois. Son entrée en exploitation portera la capacité de traitement des eaux usées dans la wilaya de 17% actuellement à 30%. Le ministre a, par la suite, procédé à l’inauguration d’une unité de sûreté urbaine dans la commune de Bouchetata et a salué le travail de proximité fait par la sûreté nationale, leur accompagnement des citoyens et la qualité de l’accueil assuré aux citoyens.

«La sécurité est la première revendication des citoyens», a affirmé le ministre qui a souligné que 62 projets sont en cours de réalisation à travers le pays au profit de la sûreté nationale.
L. O. CH.