Accueil National L’association Assirem au chevet des orphelins

Crête-Rouge

L’association Assirem au chevet des orphelins

2742

Après une première action menée aux tout débuts de ce mois de carême, consistant en la distribution de 64 couffins du Ramadhan au profit des démunis, l’association Assirem du village Crête-Rouge, dans la commune d’El-Adjiba, continue dans sa lancée par cette action d’aide au profit des orphelins, à l’occasion de l’Aïd El Fitr. Pour ce faire, les militants associatifs de ce cadre ont entamé depuis quelques jours déjà une minutieuse enquête des cas sociaux, des orphelins en particulier, à l’effet de leur offrir des vêtements. Une fois la liste arrêtée, ces jeunes bénévoles ont accompagné la veille du 27ème jour du Ramadhan, les neuf enfants recensés vers les magasins du chef-lieu de la wilaya pour les vêtir comme il se doit, selon la taille et la pointure de tout un chacun. «Nous avons pris cette initiative pour venir en aide à ces chérubins se trouvant réellement dans le besoin à la suite de la perte d’un parent. Notre objectif n’est autre que de leur redonner de la joie et leur offrir l’opportunité de passer cette fête avec de beaux habits à l’instar des autres enfants», nous dira Ahmed, un des militants actifs de cette association. Durant la soirée, des âmes charitables qui ont appris la nouvelle ont aussitôt pris contact avec les membres de cette formation pour apporter des aides financières à l’effet de toucher le maximum d’enfants. Et c’est là qu’une liste de démunis, en nombre de sept, a été confectionnée. Selon notre source, l’achat des vêtements à cette autre catégorie d’enfants aura lieu avant l’Aïd. «Maintenant que notre démarche réside dans l’aide et l’assistance des couches défavorisées, nos concitoyens affichent une adhésion à notre projet. C’est ce qui laisse beaucoup d’anonymes venir dans la discrétion nous proposer des aides et de notre part, nous ne lésinons sur aucun effort pour rendre la joie aux démunis et autres orphelins», nous dira, en substance, Ahmed. Enfin, il y a lieu de rappeler que ce village se distingue, à chaque occasion, de par ses actions humanitaires à l’égard des couches défavorisées. L’an dernier et à cette même occasion, les villageois ont organisé Timechret durant laquelle des denrées alimentaires et de la viande ont été distribuées aux démunis. De son côté l’association Tadukli de ce même village assure, depuis le premier jour du Ramadhan, la restauration des jeunes étrangers à la localité travaillant dans les fermes et autres fonctionnaires des différentes entreprises voisines. Près de quatre-vingts repas sont servis

quotidiennement.

Smail M.