Accueil National Les enseignants contractuels en sit-in

Alger

Les enseignants contractuels en sit-in

2043

Les enseignants contractuels ne comptent pas lâcher du lest. En effet, ils ont organisé, dans la matinée d’hier, un rassemblement national, devant l’annexe du ministère de l’Éducation nationale à Alger.

Ils étaient près d’une centaine d’enseignantes contractuels à se rassembler devant le département de la tutelle pour porter haut et fort leur revendication. Les protestataires veulent à travers cette énième action de protestation, se faire entendre et exprimer leur ras-le-bol quant aux «dépassements» constatés durant les examens écrit et oral du concours de recrutement de 28.000 enseignants, qui a pris fin la semaine écoulée, selon le porte-parole du conseil des lycées d’Algérie Idir Achour. Suite à ce rassemblement, le comité national des enseignants contractuels et vacataires a tenu une réunion pour «décider d’autres actions de protestation, s’il n’y a pas de suite à leur revendication», a encore ajouté M. Achour. À retenir que les protestataires ont déjà organisé dimanche passé plusieurs rassemblements devant les directions de l’éducation du pays. Par ailleurs, la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a réitéré avant-hier à Alger, que ledit concours de recrutement s’est déroulé dans «la transparence». La ministre a tenu à justifier, que c’est «par le souci de veiller à la crédibilité de l’examen oral» que les notes de l’examen écrit n’ont pas été affichées. La ministre n’a pas manqué de souligner que les candidats qui n’ont pas été admis, peuvent participer à d’autres concours qui seront organisés, dans l’avenir, par son départemen

Samira Saïdj