Accueil National «Le projet du marché est ok !»

Tizi-Ouzou Les assurances du wali aux commerçants grossistes

«Le projet du marché est ok !»

2659

Les commerçants grossistes de la wilaya, précisément ceux qui exercent au niveau du quartier “Annar Amellal” de la ville de Tizi-Ouzou, ont été reçus, hier matin, par le chef du cabinet du wali.

L’entrevue avait pour objectif la création d’un marché de gros au niveau de la région pour désengorger le lieu actuel devenu, à la longue, un casse-tête pour les riverains et le point noir des automobilistes qui empruntent ce tronçon encombrant. Des bouchons se forment tout au long de la journée lors des chargements et des déchargements des marchandises, sans qu’aucune disposition efficace et définitive de la part des services concernés ne soit prise pour venir au bout de ces désagréments. C’est la raison pour laquelle des commerçants, constitués en association, agissent pour trouver une solution durable et définitive à ce calvaire. «Le projet de création d’un marché de gros constituera une solution pour ces commerçants et une aubaine pour la richesse et la création de l’emploi pour toute la wilaya,» selon Samir Djebar, président de ladite association. «Nous avons été reçus par le nouveau chef du cabinet du wali de Tizi-Ouzou à qui nous avions transmis nos doléances. Il était très attentif et réceptif au projet du marché de gros au point où, non seulement, il adhère au projet, mais il nous a promis de le réaliser incessamment», nous déclarera M. Djebar à la sortie de l’entrevue. Les commerçants qui ont assisté à ce rendez-vous se sont dit satisfaits de la réponse du chef du cabinet du wali et voient, par ce geste, un début de solution à leur projet en souffrance, selon notre interlocuteur. Et d’ajouter : «Résoudre ce problème dans les plus brefs délais était une instruction du wali, lui-même, nous a révélé le chef du cabinet lors de l’entrevue». La construction d’un marché de gros est une nécessité qui urge au niveau de Tizi-Ouzou, d’autant plus que neuf projets de création de marchés sont programmés dans d’autres wilayas. «La wilaya de Tizi-Ouzou qui renferme 100 000 commerçants n’est pas dotée d’un marché de gros. C’est bizarre, quand même ! Elle est la première en tout, mais…», se désole M. Djebar. A signaler que ce projet de réalisation d’un marché de gros à Tizi-Ouzou était sur le point d’aboutir avant que ne soit stoppé net avec le départ de l’ancien wali. Une assiette de 16 hectares avait été même dégagée, mais l’affectation de l’ex-wali, M. Bouazghi, à Blida, a chamboulé et a compromis toutes démarches. «Nous avons, seulement, relancé l’ancien projet. Un projet qui va créer une richesse et des emplois directs et indirects pour notre wilaya. Une manière de contrôler, également, le marché informel, sachant que le poumon de l’informel se trouve à Semmar. Les commerçants de Jijel et de Sétif qui transitent par Tizi, pourraient alors s’approvisionner, dorénavant, ici à Tizi-Ouzou en leur offrant un cadre légal, formel avec des factures, dans ce marché qui englobera l’agroalimentaire, les fruits et légumes, les produits d’entretiens et l’emballage», argumente M. Djebar. Ce dernier dira encore tout réjouit que le chef de cabinet «nous a appris qu’une commission de suivi du projet se réunira, au courant de la semaine prochaine, et elle regroupera le secrétaire général de wilaya, toutes les directions concernées, le P/APW, le P/APC et quelques commerçants, afin de trouver une solution définitive à ce problème», conclura notre interlocuteur.

Hocine Moula.