Accueil National Les promesses de Zaalane

Béjaïa Inauguration des tronçons restants de la pénétrante

Les promesses de Zaalane

6271

Prévue initialement pour le mois de juillet dernier, la mise en service du tronçon Akhenak-Seddouk jusqu’à l’échangeur Amalou – Akbou, long d’une dizaine de kilomètres, a eu lieu, hier, en présence du ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaalane.

Jusqu’à hier, 52 kilomètres de la pénétrante autoroutière, d’une centaine de kilomètres dont 86 traversent le territoire de la wilaya de Béjaïa, ont été réceptionnés. Il reste donc deux sections d’un global de 48 kms, l’une de 26 et l’autres de 22, qu’il faudra réaliser. Le ministre a assuré qu’une section d’une quinzaine de kilomètres sera livrée avant la fin du troisième trimestre de l’année prochaine. Ces dernières relieront l’échangeur d’Amizour-El Kseur à celui de Sidi Aïch-Ighzer Amokrane et le port de Bejaia à l’échangeur d’Amizour-El Kseur. Un groupement algéro-chinois (SAPTA-CRCC) est chargé de la réalisation de cette pénétrante. Le lot routes a atteint les 75 %, les ouvrages d’art sont à 50%, alors que les tunnels sont à 48% de taux de réalisation, ce qui donne un taux d’avancement global de 65%. Le ministre a eu droit à la présentation du projet via la projection d’une vidéo. En prenant la parole sur le site, Abdelghani Zaalane a souligné l’importance de ce projet primordial pour la wilaya de Béjaïa qui, une fois achevé, permettra, non seulement, de fluidifier la circulation, mais aussi de donner une nouvelle dynamique économique à la région. Il dira également que celle-ci fait partie du programme du Président de réaliser 13 pénétrantes pour relier beaucoup de chefs-lieux de wilaya à l’autoroute Est-ouest. En parlant des projets structurants inscrits à l’indicatif de Béjaïa, il citera les RN 9 et 26 ainsi que les tunnels de Kherrata qu’il venait d’ailleurs de visiter. En effet, à son arrivée dans la wilaya, Abdelghani Zaalane s’est rendu à la commune historique de Kherrata où il a visité le chantier d’aménagement des Gorges. D’une enveloppe globale de 9 milliards de dinars, ce projet est achevé à 55 % et sa livraison définitive est prévue pour le mois de décembre 2019. Mais le ministre insistera pour que dès qu’une section est achevée, celle-ci soit mise en service. En un mot, la livraison se fera partiellement et graduellement, jusqu’à l’achèvement du projet à la fin de l’année 2019. Quatre ponts, des estocades, 17 dalots, 3 tunnels et 5 murs de soutènement sont les principales tâches que doivent achever les deux partenaires, Ozgun et ETRHB, chargés de ce projet. Dans le même site, la délégation ministérielle a inspecté le projet d’aménagement du site historique du pont Hannouz, dont deux sculptures réalisées en résine polyamide et fibre de verre patinée effet bronze. En revenant à la commune de Béjaïa, en fin d’après-midi, le ministre a inspecté le projet de l’échangeur des 4 chemins, dont l’enveloppe financière est estimée à 400 milliards de centimes et la livraison prévue pour le mois d’avril prochain, le taux d’avancement étant estimé à 75%. La visite de la gare maritime et son parking à étages, la réhabilitation et la mise à niveau des infrastructures de base du port pétrolier ont également été au programme de la visite ministérielle.

A. Gana