Accueil National Les médecins résidents inflexibles

SANTÉ - Ils appellent à une action nationale aujourd’hui

Les médecins résidents inflexibles

1307

Le conflit qui perdure entre les médecins résidents et le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière semble loin de connaitre son épilogue.

En effet, la mobilisation des blouses blanches ne faiblit pas. Ces derniers se disent plus que jamais déterminés à aller loin dans leur lutte syndicale afin de faire valoir leurs revendications. Le collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) a appelé à l’organisation d’une action nationale aujourd’hui. Les médecins veulent à travers cette énième action de protestation lancer un appel solennel à la présidence de la République à intervenir. Cette action, faut-il le rappeler, intervient suite aux rassemblements régionaux tenus jeudi dernier à Alger, et avant-hier à Oran et Constantine. «Après six long mois de protestation, nous avons pris l’amère décision de geler notre participation aux activités de gardes, non par gaité de cœur mais pour tirer une énième sonnette d’alarme sur une situation qui ne cesse de s’enliser», lit-on dans un communiqué rendu public. Les blouses blanches n’ont pas omis de dénoncer fermement «les actes d’intimidations et les menaces orchestrés par les directeurs des structures hospitalière à notre encontre, dans un contexte de tensions permanentes entretenues par l’échec cuisant des négociations avec le ministère de la Santé». Les signataires du document affirment, néanmoins, que les médecins résidents restent malgré tout «confiants et déterminés» à arracher leurs droits qu’ils estiment «légitimes». Pour rappel, les médecins résidents qui sont en grève illimitée depuis le 24 décembre dernier exigent «l’abrogation du caractère obligatoire du service civil» en instaurant des mesures incitatives qui pousseront les nouveaux médecins spécialistes à faire volontairement ce service. Ils demandent aussi «l’amélioration de leurs conditions de travail et la garantie de la sécurité, l’amélioration des œuvres sociales, ainsi que l’augmentation de salaires». «La révision du statut du résident et la garantie d’un logement de fonction décent à l’ensemble des médecins spécialistes exerçant dans le cadre du service civil à travers le territoire national», figurent également dans la plate-forme de revendications des médecins résidents.
L.O.Challal