Accueil National 22 morts depuis le début de l’année

Intoxications au monoxyde de carbone

22 morts depuis le début de l’année

44

Les services de la Protection civile ont fait état de 22 personnes ayant trouvé la mort suite à des intoxications au monoxyde de carbone depuis le début de l’année, au niveau national. «22 personnes sont décédées asphyxiées par le monoxyde de carbone et 194 autres ont été secourues par les éléments de la Protection civile depuis le début de l’année 2020», a fait savoir le bilan rendu public, hier, par la Direction générale de la Protection civile.

Cette dernière a indiqué également que les secours sont intervenus, durant la période allant du 11 au 13 janvier 2020, «pour prodiguer des soins de première urgence à 58 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et des chauffe- bains». Ces drames ont eu lieu à travers les wilayas d’Alger, Constantine, Batna, Naâma, Médéa, Biskra, Blida, Oum El Bouaghi, Aïn Témouchent, Bordj Bou Arréridj Aïn Defla, Bouira et Ghardaïa «Les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées dans un état satisfaisant vers les structures sanitaires», a souligné ledit document.

Il est utile de rappeler que la Direction générale de la Protection civile avait lancé, au mois de novembre passé, une campagne nationale de sensibilisation sur les dangers du monoxyde de carbone. Cette campagne, qui s’étalera tout le long de la saison hivernale, consiste en des journées portes ouvertes au niveau des unités de la Protection civile et des caravanes, qui sillonneront les différentes localités, pour faire de l’information de proximité et diffuser des messages à même de sensibiliser les citoyens sur le danger d’asphyxie au monoxyde carbone. Les premiers gestes de prévention pour préserver des vies et éviter d’éventuels dommages seront également vulgarisés.

Par ailleurs, les mêmes services ont souligné que plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés, en deux jours, dont dix accidents mortels ayant causé la mort de 13 personnes et 30 blessés». Les bilans les plus lourds ont été, pour rappel, enregistrés au niveau «de la wilaya de Tlemcen avec quatre personnes décédées et quatre autres blessées dans deux accidents de la circulation et la wilaya de Bordj Bou Arréridj, où quatre personnes sont décédées et une autre blessée», selon la même source.

Samira Saïdj