Accueil National  »Le Président va très bien et il travaille »

 »Le Président va très bien et il travaille »

2186

Lors de conférence la question inévitable quant à l’état de santé du président de la République lui a été posée, suite aux folles rumeurs qui circulent ces jours-ci.

Le chef de l’Exécutif, était catégorique pour démentir toute éventuelle allégation sur une quelquonque aggravation de l’état de santé de Bouteflika.  » Le président n’est ni en convalescence, ni en congé, il va très bien et est chez lui en train de travailler ! « . Pour revenir à l’objet de la conférence de presse, le chef de l’exécutif à travers la lecture d’un bilan de l’évolution des indicateurs économiques nationaux. S’agissant de la hausse des prix des produits de base, l’orateur tout en avouant le caractère  » inquiétant  » de cette situation affirmera néanmoins,  » qu’on ne peut parler de phénomène inflationniste car il n’y a pas de hausse généralisée des prix « , a-t-il estimé.

S’agissant de ces hausses il déclinera toute responsabilité de son gouvernement, dans la mesure où  » ce phénomène de hausse des prix est alimenté en grande partie par des causes exogènes sur lesquelles nous n’avons aucune emprise « , s’est-il défendu.

Ces hausses a-t-il, précisé pour plus d’argumentation  » concernent surtout les produits importés directement ou à travers les intrants nécessaires à leur production localement comme la semence de pomme de terre par exemple « . Concernant justement ce produit, son renchérissement actuel s’expliquerait selon Belkhadem par la conjugaison de plusieurs facteurs. Il citera à ce propos la production insuffisante à la demande cette année de façon générale, aggravée par l’indisponibilité de la semence à temps et en qualité, les conditions climatiques, soit des chaleurs précoces et prolongées préjudiciables, outre l’apparition du mildiou, la maladie de la pomme de terre, entre autres.

Quant aux palliatifs à la hausse des prix de cette denrée, le chef de l’Exécutif a déclaré que son gouvernement a décidé de recourir à l’importation de cette denrée qui sera défiscalisée, soit exemptée des droits de douane (30%) et de TVA (17%).

Par ailleurs, il a été décidé, s’agissant toujours de la pomme de terre, du recensement intégral de toutes les aires de stockage d’une capacité de 140 000 tonnes  » pour disposer des informations nécessaires sur la situation réelle des stocks, donc, sur les quantités qui peuvent être mises sur le marché. Cela permettra de prévenir et de réprimer éventuellement, dans le cadre légal toute tentative spéculative « , a-t-il prévenu. Sur un autre chapitre, celui de la nouvelle grille des salaires de la Fonction publique, dont l’application a été prévu pour 2008, Belkhadem, la expliqué le fait que cela pourrait être en juillet prochain disant,  » tout simplement parce que c’est à peu près le temps qu’il faut pour la finalisation des statuts particuliers des travailleurs de la FP, et sur la base desquels les grilles pourront être appliquées « .

Concernant la controverse qui débute autour de l’hypothétique tenue des élections locales d’ici à novembre, faute d’avoir convoqué le corps électoral dans les délais requis, Belkhadem, se voudra, là aussi, catégorique :  » Les élections locales auront lieu à la date prévue et elles ne seront pas reportées, comme certaines rumeurs l’ont colporté », a-t-il tranché.

A la question sur la situation sécuritaire du pays, Belkhadem a répondu, mais pour le seul mois de juillet.

Ainsi, nous apprenons que 36 terroristes ont été appréhendés dont 19 arrêtés et 5 tués. Plus d’une trentaine de bombes ont été désamorcées et 22 refuges de terroristes détruits. Concernant la prise en charge des victimes de la tragédie nationale, 14 500 d’entre eux ont été reçus. 5 200 dossiers de ces derniers ont été étudiés dont 4 722 ont été acceptés. S’agissant des personnes victimes de détention administrative, au nombre de 1 7000, 1 221 ont bénéficié de la réintégration et 3 789 ont été indemnisés.

H.O.