Accueil A la une 9 milliards de DA mobilisés

AEP - Futur raccordement de six communes de Béjaïa à Tichy Haf

9 milliards de DA mobilisés

391

Bonne nouvelle pour les populations de six communes du sud de la wilaya de Béjaïa, qui seront prochainement alimentées en eau potable à partir du barrage hydrique de Tichy Haf.

Les municipalités concernées par cette opération pour laquelle le ministère des Ressources en Eau a consacré une enveloppe financière conséquente de l’ordre de neuf milliards de dinars sont Ighram, Boudjellil, Ighil Ali, Beni Melikeche, Tazmalt et Ait Rzine, a-t-on appris de la chargée de communication de la wilaya.

Cinq entreprises, dont trois groupements d’entreprises, chargées d’effectuer les travaux de raccordement de ces six communes du sud de la wilaya en eau potable à partir du grand réseau de transfert d’eau du barrage Tichi-Haf ont été déjà désignés.

Avant-hier, le wali de Bejaia, Ahmed Maabed, a présidé une séance de travail avec les responsables de ces entreprises pour les exhorter à démarrer les travaux de réalisation de ce projet dans les plus brefs délais. «Il a été décidé lors de cette séance de travail d’organiser, chaque mercredi, des rencontres pour examiner l’évolution des travaux. Le wali a insisté auprès de ces entreprises pour commencer leurs chantiers pendant cette période, qui est propice pour les types de travaux envisagés, notamment en ce qui concerne les creusements», a souligné la même source.

Par ailleurs, le chef de l’exécutif a présidé, le même jour, une autre séance de travail avec respectivement les directeurs de wilaya des Ressources en eau, des Domaines, de la Conservation foncière, du Cadastre et de la DRAG, durant laquelle il a insisté, selon la chargée de communication du wali, sur la nécessité d’accélérer la procédure d’indemnisation des expropriés afin de laisser les entreprises retenues dans le cadre de ce projet d’entamer leurs travaux.

«Il s’agit d’un projet qui revêt une importance capitale pour le développement de toute la région. Ces raccordements permettront d’alimenter régulièrement en eau potable pas moins de 85 000 habitants», a affirmé le wali de Bejaia. Ce projet prévoit également la réalisation d’une nouvelle station de traitement d’eau potable pour alimenter ces six communes.

D’une capacité de traitement de 400 litres par seconde, extensible à 600 L/S, cette station sera réalisée au niveau de la localité d’Ait Rzine, en contrebas de l’ancienne station de traitement, a-t-on expliqué. Lancés en 2006, les travaux du transfert d’eau du barrage Tichy Haf sont destinés à alimenter les régions sises sur le couloir Akbou – Bejaia.

Actuellement, près de la moitié des 52 communes que compte la wilaya de Bejaia, soit un total de 479 villages et 332 000 habitants, sont approvisionnées en eau potable à partir de ce barrage hydrique. Située entre les communes de Bouhamza (rive droite) et Tamokra (rive gauche), cette infrastructure hydrique est la plus importante ressource d’eau superficielle dont dispose la wilaya de Bejaia. Sa capacité globale est de 81 millions m3. Ce barrage est doté d’une station de traitement de 120 000 m3/j et sa production d’eau potable avoisine les 100 000 m3/j.
B. S.