Accueil National 9 morts et 46 blessés en 24 heures

Accidents de la route

9 morts et 46 blessés en 24 heures

125

Les services de la Protection civile ont fait état de neuf personnes ayant trouvé la mort et 46 autres blessées, en une journée, au niveau national. « Durant la période allant du 25 au 26 janvier 2020, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés, dont six les plus mortels, ayant causé neuf décès et des blessures à 46 personnes», selon le bilan rendu public, hier, par la Direction générale de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de M’Sila, où «cinq personnes sont décédées et 33 autres blessées suite à une collision entre un bus de transport de voyageurs, entre Alger et Hassi Messaoud, suivie du renversement de ce bus sur la RN8, dans la commune et daïra de Aïn El Hadjel», a ajouté le même document, précisant que «les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées vers l’hôpital de Sidi Aïssa par la Protection civile».

D’autre part, les secours sont intervenus pour prodiguer des soins de premières urgences à «18 personnes incommodées par le monoxyde de carbone (CO) émanant des appareils de chauffage et chauffe-bains dans plusieurs habitations et maisons». Cela s’est passé dans les wilayas de Chlef, Tébessa, Tlemcen, Sétif, Boumerdès, Tindouf et Batna. «Les victimes ont été prises en charge sur les lieux puis évacuées dans un état satisfaisant vers les structures de santé par nos secours», d’après le même bilan.

Ce corps de secours est également intervenu pour l’extinction de quatre incendies urbains et divers à travers les wilayas d’Alger, Tizi Ouzou, Aïn Témouchent et Constantine, ce qui a permis de les maîtriser et d’éviter leur propagation. Par ailleurs et durant la même période, les unités de la Protection civile ont enregistré 3 053 interventions diverses, en réponse à des appels au secours, suite à des accidents de la circulation et des accidents domestiques, sans oublier les évacuations sanitaires, l’extinction d’incendies et la mise en place de dispositifs de sécurité, notamment.
Samira Saïdj