Accueil National Un réseau de malfaiteurs activant entre Alger et Tizi Ouzou démantelé

Un réseau de malfaiteurs activant entre Alger et Tizi Ouzou démantelé

6972

“Plus de 20 000 agents de police ont été mobilisés, sur le terrain, ces dernières semaines afin de sécuriser la capitale en ces jours de fêtes de fin d’année», a informé le chargé de communication de la Sûreté de la wilaya d’Alger, lors d’un point de presse tenu hier, au siège de la Sûreté.

Ainsi, un bilan des différentes opérations menées par la Brigade mobile de la police judiciaire, surtout à l’est de la capitale. Sur ce point, le commissaire principal et chef divisionnaire de la BMPJ Est, M. Youcef Boutaouine, a indiqué que ses services ont arrêté 3 personnes appréhendées, dans une affaire de faux et usage de faux. Ces personnes trafiquaient des documents administratifs. Le chef divisionnaire a souligné que ces personnes arrêtées relevant de la commune de Baraki, et le nombre de victimes est de 30. Le même responsable a indiqué par ailleurs, que le chef de cette bande est un handicapé. Présentées devant le juge d’instruction, les 3 personnes ont été placées sous mandat de dépôt. La deuxième affaire élucidée par les mêmes services a trait à un réseau de malfaiteurs activant entre la wilaya de Tizi Ouzou et la capitale. Cette bande de 8 personnes est spécialisée dans le racket. Selon le premier responsable de la BMPJ-Est, “ ce sont les commerçants, notamment les grands commerces, qui sont victimes de cette bande”.
Les services de la BMPJ, qui agissaient sur renseignements, “fournis par des citoyens», ont pu arrêter, à l’est de la capitale, les membres de ce réseau, en collaboration avec les services de police de la wilaya de Tizi Ouzou. Les services de police ont récupéré 3 véhicules et une somme de 1,4 milliard de centimes et une arme à feu utilisée dans les rackets. Tous les membres de cette bande ont été placés en détention provisoire.
De son côté M. Keskas, chef divisionnaire de la BMPJ-Centre, a souligné que ses services ont arrêté un Algérien, pour vente de drogue, en compagnie de 4 Africains, qui sont en situation irrégulière en Algérie. Les mêmes services ont récupéré une quantité de psychotropes, 6 capsules d’héroïne, et une somme de 14 000 Da et autres outils utilisés, comme les seringues. Un autre Algérien a été aussi arrêté dans la même affaire. Une autre affaire, toujours liée à la vente et à la consommation de drogue, a été élucidée par les services de la BMPJ du Centre à Mohamed-Belouizdad. Selon les informations fournies par le chef de la division du Centre, 3 mandats d’arrêt ont été lancés contre l’individu en question. A travers l’enquête menée par ces services, un autre dealer a été arrêté pour vente de drogue. Une petite quantité a été récupérée lors de l’arrestation des deux dealers. Questionné sur le nombre de jeunes arrêtés lors des émeutes de Oued Ouchayeh et Baraki, le porte-parole de la sûreté de wilaya a indiqué que “29 personnes ont été arrêtées, dont 7 mineurs”. Selon le même responsable, “6 épées ont été récupérées lors des arrestations”.

M. M.