Accueil National Alerte, les champs brûlent !

DANGERS D’ÉTÉ - 25 départs de feu en 24 heures à Tizi-Ouzou

Alerte, les champs brûlent !

189

Pas moins de vingt-cinq départs de feu ont été enregistrés ces dernières vingt-quatre heures dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Les éléments de la protection civile, appuyés par ceux de la conservation des forêts ont réussi à circonscrire vingt-quatre incendies tandis que jusqu’à hier en milieu d’après-midi, ils avaient encore du mal à endiguer le vingt-cinquième, celui de Tifra dans la commune de Tigzirt.

En effet, un incendie géant s’est déclaré avant-hier, dimanche, dans la localité de Tifra en Kabylie maritime. L’incendie n’a pas cessé de ravager des dizaines d’hectares de forêt tout au long de la soirée de dimanche et il s’est poursuivi hier. Les éléments de la protection civile ont mobilisé le maximum de moyens matériels et humains pour circonscrire le feu de forêt déclenché à Tifra. Malgré l’implication des habitants de ce village qui ont retroussé les manches et fait de leur mieux pour venir en aide aux pompiers, il n’en demeure pas moins que la mission semblait des plus difficiles.

La priorité a consisté donc au moins à éviter que l’incendie ne se propage au milieu des habitations. La mobilisation a donc été accentuée aux alentours des zones habitées pour parer au plus pressé. Mais malgré ça, les pompiers, les éléments de la conservation des forêts ainsi que les centaines de citoyens du village de Tifra n’ont pas baissé les bras et ont continué à faire de leur mieux pour arrêter les flammes qui pouvaient encore engendrer des dégâts.

Les incendies des dernières vingt-quatre heures, enregistrés dans la wilaya de Tizi Ouzou, ont touché plus particulièrement les régions du nord-ouest de la wilaya. Les feux ont été enregistrés dans les communes de Tigzirt, Mizrana et Makouda. Ce qui a fait que les habitants de ces localités du nord-ouest de la wilaya de Tizi Ouzou ont enduré le martyre ces dernières quarante-huit heures à cause d’une chaleur et d’une atmosphère des plus intenables. Même les climatiseurs n’ont pas pu vraiment soulager surtout la catégorie des citoyens les plus vulnérables comme les vieux et les malades chroniques.

Dans la commune de Makouda, ce sont les trois villages de Attouche, Ililane et Azrou qui ont été le plus touchés. Il s’agit bien sûr des forêts adjacentes à ces villages. Mais les flammes n’ont pas épargné deux poulaillers qui ont été complètement réduits en cendres dans le village Attouche avec pas moins de 4 000 poulets décimés. Dans d’autres communes de la wilaya, les incendies ont occasionné des dégâts considérables aux espaces verdoyants.

Les communes où on a enregistré des incendies ces dernières quarante-huit heures sont Mekla, Ait Khelili, Abi Youcef, Mizrana, Tigzirt, Makouda, Illoula Oumalou, Yakourene. Au total, dix communes ont été touchées et pas moins de 90 hectares de broussailles, de massifs forestiers, d’arbres fruitiers ont été ravagés, toujours pendant cette dernière journée.

On déplore durant la même période, 600 arbres fruitiers pulvérisés par les flammes. N’eût été la mobilisation extrême des éléments de la protection civile, des employés de la conservation des forêts, des travailleurs des APC, conjuguée aux efforts déployés par les citoyens, de nombreuses habitations auraient pu être affectées par les incendies en question. Surtout dans le village de Tifra en Kabylie maritime où l’intensité des flammes a été des plus spectaculaires.

Fort heureusement donc, la mobilisation de toutes les parties concernées a payé puisqu’on ne déplore aucune perte humaine. De même qu’aucune maison habitée n’a été atteinte par ces feux de forêt qui ont transformé la wilaya de Tizi Ouzou en une véritable fournaise.
Aomar M.