Accueil National Arrestation de deux «sorcières» voleuses de bijoux

Kherrata

Arrestation de deux «sorcières» voleuses de bijoux

756

Les services de la Police judiciaire de la Sûreté de daïra de Kherrata, relevant de la Sûreté de wilaya de Béjaïa, ont réussi à mettre fin, la semaine écoulée, aux agissements de deux femmes âgées de 20 et 26 ans, originaires d’une wilaya de l’ouest du pays, qui pratiquent la sorcellerie et volent les bijoux dans les maisons où elles pénètrent. L’opération de leur arrestation a été lancée suite à une plainte déposée par deux femmes victimes de la ruse de ces deux sorcières étrangères à la région lesquelles, sous prétexte de désensorceler leur maison, leur ont volé leurs bijoux.

Se basant sur les descriptions données par les victimes, les éléments de la police ont immédiatement installé des barrages de contrôle aux entrées et aux sorties de Kherrata et intensifié les recherches pour délimiter l’endroit où elles peuvent se trouver. Par la suite, les policiers ont fini par savoir qu’elles se cachent dans un restaurant appartenant à un particulier dans la ville de Kherrata. Ils les ont aussitôt arrêtées puis transférées au commissariat. Après interrogatoire, il s’est avéré qu’elles se sont spécialisées dans le vol des bijoux par diverses méthodes et ruses, notamment l’utilisation de la sorcellerie. Leur technique consiste à choisir une habitation et à convaincre la maîtresse de maison que les lieux sont hantés et ensorcelés mais qu’elles peuvent les assainir et les débarrasser de tout esprit malsain.

Pour la réussite de leur opération, elles demandent à la maîtresse de maison de leur présenter tous les bijoux qu’elle possède ainsi qu’une certaine quantité de sucre. Elles mélangent alors les bijoux avec le sucre pour dissoudre les esprits maléfices. Ensuite, elles enveloppent le tout d’un tissu qu’elles attachent soigneusement avec une ficelle. Après cela, pour éloigner des lieux la propriétaire des lieux, les sorcières lui demandent de leur apporter un verre d’eau ou d’huile. Dès qu’elle sort de la pièce où elles se trouvent, elles cachent le paquet contenant les bijoux et lui préparent un autre dans un tissu similaire.

À son retour, les deux complices lui donnent le nouveau paquet et l’adjurent, pour que les esprits disparaissent à jamais, de ne pas l’ouvrir avant longtemps. Pendant ce temps, les sorcières quittent rapidement les lieux en voiture, en emportant le paquet de bijoux. A noter que l’interrogatoire a également révélé que par cette ruse, les deux jeunes femmes ont fait beaucoup de victimes dans la wilaya de Béjaïa. D’ailleurs, leur arrestation a permis de récupérer une grande quantité de bijoux, qui était en leur possession. Présentées devant le procureur de la République près le tribunal de Kherrata, territorialement compétent, les deux mises en cause ont été déférées en citation directe, où il a été prononcé contre elles la mise sous mandat de dépôt.

B Mouhoub.