Accueil National Changement à Bouira et Béjaïa

Mouvement des chefs de sûreté

Changement à Bouira et Béjaïa

136

Le chef de l’État, Abdelkader Bensalah, a opéré, dimanche, un mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya, ayant touché 40 postes, conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution. La Présidence de la République a indiqué, dans un communiqué, que « conformément aux dispositions de l’article 92 de la Constitution, le chef de l’Etat Abdelkader Bensalah a opéré, ce dimanche, un mouvement au sein chefs de sûreté de wilaya, ayant touché quarante (40) postes.

Ont été nommés MM: Badis Nouioua, chef de sûreté de la wilaya de Chlef ; Zoubir Bechkit, chef de sûreté de la wilaya de Laghouat ; Kamel Laouar, chef de sûreté de la wilaya d’Oum el Bouaghi ; Abdelkader Rebai, chef de sûreté de la wilaya de Batna ; Taher Benazoug, chef de sûreté de la wilaya de Bejaïa ; Youcef Admane, chef de sûreté de la wilaya de Biskra ; Nasreddine Djakboub, chef de sûreté de la wilaya de Bechar ; Azzedinne Tamine, chef de sûreté de la wilaya de Blida ; Kamel Benamirouche, chef de sûreté de la wilaya de Bouira ; Tourki Khaldoune, chef de sûreté de la wilaya de Tamanrasset ; Mohamed Boubata, chef de sûreté de la wilaya de Tébessa ; Rachid Boutira, chef de sûreté de la wilaya de Tlemcen ; Karim Heddadou, chef de sûreté de la wilaya de Tiaret ; Madjid Aknouche, chef de sûreté de la wilaya de Tiziz Ouzou ; Mohamed Bettache, chef de sûreté de la wilaya d’Alger ; Abdelouahab Karek, chef de sûreté de la wilaya de Djelfa ; Djamel Eddine Bessoltane, chef de sûreté de la wilaya de Jijel ; Mohamed Salah Zeghadnia, chef de sûreté de la wilaya de Sétif ; Djillali Douissi, chef de sûreté de la wilaya de Saida ; Zouhir Bourbai, chef de sûreté de la wilaya de Skikda ; Abderrahmane Boucheneb, chef de sûreté de la wilaya de Sidi-bel-Abbès ; Abdelhakim Allali, chef de sûreté de la wilaya de Médéa ; Mahmoud Hamouni, chef de Sûreté de la wilaya de Mostaghanem ; Mohamed Hassaine, chef de Sûreté de la wilaya de M’Sila ; Abdelghani Bettioui, chef de Sûreté de la wilaya de Mascara ; Mohamed Chakour, chef de Sûreté de la wilaya d’Oran ; Amer Amor, chef de Sûreté de la wilaya d’El Bayadh ; Mohamed Aliouat, chef de Sûreté de la wilaya d’Illizi ; Farid Gouassem, chef de Sûreté de la wilaya de Bordj Bou Arreridj ; Fouad Chorfia, chef de Sûreté de la wilaya d’El Taref ; Mohamed Aoun, chef de Sûreté de la wilaya de Tindouf ; Mohamed Messabis, chef de Sûreté de la wilaya de Tissemsilt ; Mokhtar Kaabiche, chef de Sûreté de la wilaya d’El Oued ; Nacer Eddine Bentaya, chef de Sûreté de la wilaya Souk-Ahras ; Rafik Terfas, chef de Sûreté de la wilaya de Tipaza ; Nacer Eddine Benhamadou, chef de Sûreté de la wilaya de Mila ; Brahim Ben Baizid, chef de Sûreté de la wilaya de Naâma ; Djamel Eddine Tayeb, chef de Sûreté de la wilaya d’Ain Temouchent ; Mourad Zenati, chef de Sûreté de la wilaya de Ghardaïa ; Tidjani Zerrouk, chef de Sûreté de la wilaya de Relizane ». Dans les wilayas de Kabylie donc touchées par le mouvement, Taher Benazoug a été désigné chef de sûreté de la wilaya de Bejaïa. A Bouira, en poste depuis septembre 2012, M Mekhalfi Boubekeur, a été remplacé par M. Kamel Benamirouche.

Ce dernier assurait auparavant les mêmes fonctions au niveau de la wilaya de Tebessa. Madjid Aknouche lui est à la faveur de ce mouvement maintenu à la tête de la Sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou. Pour rappel, en décembre dernier, l’ancien DGSN en la personne du Colonel Mustapha Lahbiri avait annoncé des permutations au sein des chefs de sûretés des wilayas de Bouira, Boumerdès, Batna, Biskra, Bechar, Jijel, Sidi Bel Abbes, Guelma, El-Oued, Oran et Ain Temouchent. Des changements qui n’avaient pas eu lieu à l’époque, et la DGSN, pourtant prompte à communiquer, s’était rapidement rétractée sans toutefois apporter des explications sur l’annulation de ce mouvement.

Hafidh Bessaoudi.