Accueil National Des enseignants protestent contre l’insécurité

Aïn Bessem

Des enseignants protestent contre l’insécurité

45

Les enseignants du CEM El Akid Si M’hamed de la commune d’Aïn Bessem, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de la wilaya de Bouira, ont observé hier matin un arrêt de travail de deux heures (de 8h à 10h), en guise de protestation contre l’insécurité qui prévaut au sein de cet établissement. Les protestataires ont assuré que des personnes étrangères s’introduisent quotidiennement à l’intérieur de l’enceinte de cet établissement ce qui provoque un véritable climat d’insécurité auprès des élèves et des enseignants.

Pire encore, et toujours selon les protestataires, un enseignant a été agressé physiquement et verbalement dimanche dernier à l’intérieur même d’une salle de classe par un individu étranger à l’établissement. Une plainte a été même déposée par l’enseignant victime de cette agression. Ces cas d’agressions et de violations de l’enceinte de l’école sont dus, d’après les grévistes, à l’anarchie qui prévaut au sein de cet établissement depuis plusieurs années et au manque flagrant des agents de sécurité et des effectifs d’encadrement pédagogique. Les enseignants ont aussi réclamé la réhabilitation d’une partie du mur de clôture de l’établissement, qui s’est effondré depuis plusieurs années, mais qui n’est toujours pas été pris en charge.

«La direction de l’éducation doit se constituer partie civile dans l’affaire de l’agression de notre collègue et renforcer les effectifs exerçants dans notre CEM qui compte plus de 600 élèves,» a plaidé une enseignante.

Oussama Khitouche