Accueil National Des sujets jugés abordables

EDUCATION - Premier jour des épreuves du BEM

Des sujets jugés abordables

49

Les épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) ont débuté hier matin sur tout le territoire national. Elles concernent plus de 630 000 candidats. Dans la matinée, les futurs lycéens ont traité les sujets de langue arabe et de physique, alors qu’ils ont passé les épreuves des sciences islamiques et de l’éducation civique l’après-midi. Les candidats étaient déterminés à décrocher le sésame, qui leur ouvrira les portes du lycée. L’angoisse des premières heures s’est dissipée, car les sujets d’examen de la langue arabe, des sciences physiques et de technologie ont été jugés «abordables».

En effet, un grand optimisme et beaucoup de satisfaction se lisaient sur les visages des candidats à la sortie des centres d’examen de la capitale. Selon ceux interrogés, «les sujets d’examen étaient dans leur majorité abordables». «C’était très facile. Espérons que ce sera le cas pour les autres matières», nous répondit un jeune candidat à sa sortie du lycée El Idrissi, sis à la place du 1er-Mai à Alger. «Le sujet de physique était facile et clair et celui de la langue arabe très abordable», a estimé un élève, satisfait du travail qu’il a accompli. Arborant un large sourire, Manal affirme que «les deux épreuves de la matinée étaient à la portée de tous».

Il y a lieu de noter que le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed, a donné, hier, depuis le CEM Mohamed-Khabab de Constantine, le coup d’envoi officiel des épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) de l’année scolaire 2018/2019. Au niveau de cet établissement scolaire, le ministre a procédé à l’ouverture des plis contenant les copies des questions de la première épreuve, avant d’animer un point de presse où il est revenu sur l’importance des moyens mobilisés par l’Etat pour permettre un meilleur déroulement des examens de fin d’année.

Le ministre a également relevé que «l’année scolaire 2018-2019 s’est déroulée dans la sérénité avec une régression du mouvement de grève permettant ainsi l’achèvement des programmes scolaires à travers les différents établissements du pays». A rappeler que les élèves ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à cet examen seront automatiquement admis en première année secondaire, tout comme ceux dont l’addition de la moyenne obtenue au BEM et celle de l’évaluation continue sera égale à 10/20.

Toutefois, l’ouverture des centres d’examen, prévue à 7h30, a été suivie par l’entrée en salles d’examen à partir de 8h00. Exceptionnellement, la possibilité de prendre part à cet examen a été offerte aux candidats retardataires à condition qu’ils soient arrivés avant 8h30.

L. O. CH