Accueil National Deux CEM désertés par les élèves hier

Azeffoun

Deux CEM désertés par les élèves hier

66

Deux établissements d’enseignement moyen ont été désertés, hier lundi, par les élèves dans la commune d’Azeffoun. Il s’agit du nouveau CEM base 5 et du CEM Mohamed Benaissa. Pour le premier, la décision a été prise par les parents d’élèves, après une seule journée de scolarité, dimanche dernier. En effet, le CEM base 5 n’a été mis en service que dimanche dernier. Pourtant, le constat a été unanime : «Le minimum de conditions essentielles à une bonne scolarité n’est pas réuni». Selon les parents des élèves, il n’y a ni eau ni électricité dans ce CEM pourtant fraichement réceptionné.

L’absence d’eau notamment inquiète les parents d’élèves qui disent «craindre une absence totale d’hygiène dans les sanitaires». Les parents d’élèves déplorent et dénoncent également la non-fonctionnalité de la cantine scolaire de cette nouvelle école. Le problème d’insuffisance des enseignants a aussi été soulevé par les parents, qui ont choisi de rediriger leurs enfants hier dans un autre CEM de la même localité, au lieu de les retenir à la maison, en attendant d’autres solutions.

Toujours dans la commune d’Azeffoun, une grève a été observée, également hier, au niveau du CEM Mohamed Benaissa, dès la matinée. Là aussi, ce sont «les conditions de scolarité déplorables» qui sont dénoncées par les élèves. C’est notamment la surcharge des classes qui est soulevé. Un problème qui se pose du reste dans des dizaines d’établissements scolaires de la wilaya de Tizi Ouzou, surtout ceux des grandes villes, à l’instar du chef-lieu de wilaya. Dans certains cas, plus de quarante élèves dans une seule classe !

A. M.