Accueil National Deux mairies fermées

BEJAÏA - Protestation

Deux mairies fermées

74

Des habitants du village Ighil Isly, dans la commune de Tichy, ont cadenassé, hier, le siège de leur APC pour manifester leur colère suite à la non-prise en charge de leurs doléances. Les mécontents réclament depuis des mois la réfection de la route desservant leur village. Une demande, regrette-t-on, restée insatisfaite à ce jour.

«Nous avons frappé à toutes les portes ; notre doléance a été maintes fois soulevée auprès des responsables locaux, mais elle n’a toujours pas été prise en charge, d’où notre recours à la fermeture du siège de l’APC de Tichy», explique un villageois, espérant que les responsables municipaux engageront dans les plus délais des travaux de réhabilitation de la route en question. Au village Bradma, les habitants ont également mis sous scellés, hier, le siège de l’APC de Kherrata, pour protester contre la dégradation de leur cadre de vie.

Les protestataires se plaignent, notamment, de l’impraticabilité de la route de leur bourg, de l’inexistence du gaz de ville, de perturbations récurrentes sur le réseau de l’AEP et de la cherté du ticket de bus. Le maire de Kherrata estime que les revendications des habitants de Bradma sont «légitimes», promettant de faire le nécessaire pour les prendre en charge. Il a indiqué, à ce propos, qu’une enveloppe de près de 2 milliards de centimes allait être mobilisée pour réparer ladite route.

En outre, toujours selon le P/APC, près de 50 milliards ont été débloqués pour alimenter tous les foyers de la daïra de Kherrata en gaz de ville. En attendant la concrétisation de tous les projets inscrits à l’indicatif des villages de la commune, l’édile communal a invité les villageois mécontents de Bradma à faire preuve de «patience». Dans la commune de Toudja, ce sont les parents des élèves de l’école primaire de Souk El-Djemaâ qui se plaignent de la fermeture de la cantine scolaire dudit établissement, et ce depuis deux semaines. La raison invoquée a trait à la pénurie de l’eau potable au niveau de cette école.

F. A. B.