Accueil National Du nouveau dans la filière agriculture

INSFP de Sidi Aïch

Du nouveau dans la filière agriculture

148

La rentrée de la session de février à l’Institut national supérieur de la formation professionnelle de Sidi Aïch sera marquée par le lancement d’une nouvelle spécialité dans la filière agriculture. Il s’agit, selon la responsable de cet établissement, de l’arboriculture.

«La nouveauté pour la rentrée de février, au niveau de notre INSFP, est l’introduction de la spécialité arboriculture dans la filière agriculture. Cette spécialité est très demandée dans la région. A titre d’exemple, dans les communes de Timezrit et Amizour, il y a de vastes fermes d’agrumes nécessitant une main d’œuvre qualifiée pour optimiser les rendements et améliorer la qualité des fruits récoltés.

Du côté de Beni Maouche, il y a beaucoup d’investissements dans la figuiculture pour, notamment, la production de figue sèche. Les personnes formées dans l’arboriculture pourront alors travailler dans les fermes ou développer eux-mêmes leurs propres activités agricoles», selon la directrice de l’INSFP de Sidi Aïch. De même, cet établissement propose aux jeunes intéressés d’autres spécialités de niveau technicien supérieur dans le mode apprentissage, dont la spécialité «contrôle de qualité dans les industries agroalimentaires».

Pour le mode résidentiel, l’INSFP de Sidi Aïch va reconduire, en février, la spécialité «efficacité énergétique et automatismes industriels». Il est à souligner que les inscriptions pour cette session, lancées le 5 du mois en cours, se poursuivront jusqu’au 15 février. Au total, la Direction de la formation professionnelle de Béjaïa offre pour cette rentrée pas moins de 8 621 places pédagogiques, réparties à travers une vingtaine de CFPA, cinq INSFP et une dizaine d’annexes. Pour rappel, vingt nouvelles spécialités répondant au besoin des marchés local et national ont été introduites pour la première fois à Béjaïa.
B. S.