Accueil A la une Fermeture nocturne à partir d’aujourd’hui

BOUIRA - Tunnel de Djebahia

Fermeture nocturne à partir d’aujourd’hui

722

La direction générale de l’Algérienne des autoroutes annonce, dans un communiqué, la fermeture nocturne, à partir de ce soir, du tunnel de Djebahia, et ce, pendant 15 jours. Les raisons évoquées par l’AA locale sont d’ordre technique. Il est question, selon ce service, de se conformer aux normes de sécurité internationales : «Dans le cadre de la mise à niveau du système et équipements de contrôle et de sécurité du tunnel autoroutier de Djebahia, conformément aux normes de sécurité internationales, l’Algérienne des Autoroutes compte engager à partir de dimanche prochain (aujourd’hui, ndlr) la phase finale des travaux d’équipements du tunnel (système de télésurveillance avec des caméras de détection automatique d’incidents, système de lutte anti-incendie, système de ventilation, système d’appels d’urgence pour les usagers, système de signalisation dynamique avec des panneaux à messages électroniques variables et feux lumineux d’affectation des voies)…», précise la direction générale de l’Algérienne des Autoroutes, qui explique que ces travaux ont pour objectif d’offrir un meilleur service aux usagers avec la sécurisation du tunnel, de permettre une rapide assistance des usagers en détresse, d’améliorer la qualité de l’air, de renforcer l’éclairage et de conformer à la législation en matière de signalisation lumineuse.

Ainsi, le communiqué indique que l’Algérienne des Autoroutes souhaite minimiser la gêne que causeront ces travaux, en laissant le tunnel ouvert à la circulation jusqu’à 22 heures. «La fermeture provisoire et alternée des tubes du tunnel T1 et T2 pour 15 nuits de 22h à 05h du matin», explique le communiqué. Il est aussi indiqué que le trafic sera réorienté en période nocturne vers Alger, via la liaison RN5 Oued Rekham et reprise de l’autoroute par l’échangeur de Djebahia, tandis que pour le trafic en destination de Bouira, les automobilistes seront redirigés vers le deuxième tube du tunnel (T2).

Hafidh B.