Accueil A la une «Gagner l’enjeu de la présidentielle»

AHMED GAÏD SALAH, hier depuis Oran

«Gagner l’enjeu de la présidentielle»

189

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a affirmé, hier à Oran, que gagner l’enjeu de la présidentielle du 12 décembre prochain est une « évidence » pour le peuple algérien « noble et fier », habitué à relever tous ses enjeux.

Au deuxième jour de sa visite à la 2ème Région militaire à Oran et à la principale base maritime de Mers el-Kébir, le Général de Corps d’Armée a souligné « l’évidence » pour « le peuple algérien, noble et fier, habitué à relever tous ses enjeux, quels que soient leur nature et leur difficulté de gagner l’enjeu de la présidentielle du 12 décembre prochain », a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Dans son allocution suivie par tous les membres des forces navales par visioconférence, le Général de Corps d’Armée a salué tous les citoyens, notamment les jeunes « qui sont conscients de l’enjeu de ce rendez-vous électoral et son extrême importance pour l’Algérie et son peuple ». Par ailleurs, Ahmed Gaïd Salah a relevé le niveau atteint par les forces navales algériennes qui « maitrisent, à l’instar des autres forces, les technologies développées » et sont devenues « un exemple à suivre en matière de travail professionnel sérieux et responsable ».

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah a également supervisé, au deuxième jour de sa visite à la 2è région militaire, un exercice de tir de missiles à partir de deux sous-marins contre des objectifs terrestres. Accompagné du Général-Major et commandant de la 2è région militaire, Meftah Souab et le Général-Major et commandant des Forces navales, Larbi Haouli, le vice-ministre de la Défense a écouté un exposé sur les phases et le déroulement de l’exercice exécuté au niveau du champ de tir des Forces navales au front de mer Ouest (Oran), pour suivre, par la suite, le déroulement de l’exercice effectué par les équipages des deux sous-marins « El Hoggar » et « El Ouancharis » relevant des Forces navales.

L’exercice est une occasion pour « s’assurer de l’efficacité opérationnelle des deux sous-marins », ajoute le communiqué, précisant que le tir avec missiles avait été exécuté avec succès et que la destruction des objectifs terrestres avait été menée avec une haute précision, ce qui constitue « un autre succès et un fruit de la bonne maitrise par les équipages de différentes armes et équipements, et souligne, ainsi, le progrès et la disponibilité opérationnelle des unités des Forces navales algériennes durant les dernières années », a conclu la source.