Accueil National Hausse des prix et fièvre acheteuse

SOUK EL-TENINE - L’UGCAA appuie l’appel à la grève

Hausse des prix et fièvre acheteuse

182

Hier, une situation particulière a été constatée au marché de Souk El Tenine, dans la daïra de Maâtkas, au sud de la wilaya de Tizi Ouzou. Les prix des fruits et légumes ont augmenté sensiblement en comparaison à ceux pratiqués la veille. Les consommateurs, qui achetaient en quantités importantes, semblaient atteints de la fièvre acheteuse. Vers midi, les étals étaient presque vides. «La grève d’une semaine en est la principale cause. Avant-hier, la carotte ne trouvait pas preneur. Aujourd’hui, elle se vend à 150 DA le kilo. Les gens achètent en grandes quantités pour faire des réserves en prévision de la grève» se désole un consommateur.

A rappeler que l’Union des commerçants et des artisans algériens, de son bureau de Tizi Ouzou, a appelé à une grève à partir d’aujourd’hui dimanche jusqu’à mercredi prochain. Même si un service minimum est programmé, avec des commerces qui ouvriront à partir de 17 heures, les consommateurs prennent d’assaut les magasins d’alimentation, induisant déjà une hausse sensible des prix.

À commencer par celui de la pomme de terre qui est vite passé à 55 DA le kilo, alors que ce tubercule était à seulement 30 DA plus tôt dans la semaine. L’oignon, le roi des légumes, a lui aussi grimpé à 50 DA le kilo alors qu’auparavant, il se vendait à 35 DA. Les fèves sont proposées à 180 DA, les choux-fleurs sont cotés à 80 DA. S’agissant des tomates fraîches et des piments, les prix sont carrément inabordables ! La tomate, qui se négociait la semaine passée à 50 DA, a vite fait d’atteindre la barre des… 140 DA, tandis que les piments sont passés à… 160 DA le kilo !

La laitue, quant à elle, a atteint 120 DA ! Les haricots verts, les carottes et les courgettes sont affichés respectivement à 200, 150 et 160 DA. Concernant les fruits, une flambée extraordinaire a été également constatée. Les clémentines, fruits de saison, culminent à 160 et 240 DA, selon le calibre. Les oranges ont grimpé à 180 DA. Les bananes et les pommes sont cédées à partir de 320 DA. Les dattes sont plafonnées à partir de 400 DA le kilo.

Hocine T.