Accueil National Journée de formation au profit des professionnels

BOUIRA - Campagne de dépistage du cancer du sein

Journée de formation au profit des professionnels

53

Le Centre des Loisirs Scientifiques Djaafer Sidhoum de Bouira a abrité jeudi dernier une journée de formation scientifique au profit des professionnels de la santé. Une journée qui est venue appuyer la large campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer du sein ainsi que du col utérin. Parmi les présents, de nombreux auxiliaires médicaux entre médecins et personnel paramédical ayant répondu favorablement à l’invitation de l’Association des auxiliaires médicaux algériens.

Pour Habel Slimane, cadre de la santé, la direction de la santé en collaboration avec l’association des auxiliaires médicaux algériens ainsi que tous les établissements de santé de la wilaya de Bouira organise des campagnes de sensibilisation et de dépistage sur le cancer du sein et du col utérin ‘’Et comme d’habitude, avec l’Association des auxiliaires médicaux, nous clôturons toujours avec une journée de formation au profit des professionnels pour la mise à niveau des connaissances.

Il y a un engouement des professionnels de la santé à cause des nouveautés que l’on peut apprendre lors de cette journée’’. Pour le docteur Hocine qui exerce au niveau de la Direction de la Santé de Bouira, ces journées sont bénéfiques, essentielles et nécessaires. ‘’La formation continue dans notre wilaya est insuffisante parfois, heureusement que ces occasions permettent au personnel d’approfondir leurs connaissances. Le programmes et les interventions sont pertinents en abordant tout ce qui a trait à la prise en charge du malade cancéreux, la prévention d’abord avec les recommandations pour l’autopalpation de la femme, le traitement lorsqu’elle est malade et la prise en charge psychologique.

L’aspect psychologique du malade cancéreux n’est pas à négliger pour le personnel médical. Le malade doit accepter sa maladie et aussi lutter efficacement d’une manière psychologique. Nous remercions l’Association des auxiliaires médicaux qui fait un travail formidable dans le domaine de la formation. Une association qui est l’initiatrice de cette journée en collaboration avec l’EPSP de Bouira pour justement mettre en exergue le dépistage et la formation ensuite.’’ Lors de cette journée, les paramédicaux sont intervenus au cours de la matinée pour expliquer les techniques du frottis.

Ce sont des oncologues ainsi qu’un docteur en psychologie qui se sont ensuite relayés à la tribune devant une assistance très nombreuse composée du personnel de la santé de la wilaya de Bouira mais également de Bejaia. Le directeur de l’EPSP Bouira, M Fellah Touta Mohamed, indiquera lors de cette journée qu’il faut mettre tous les moyens en œuvre pour lutter efficacement contre ces deux types de cancers ‘’Le cancer du sein et le cancer du col utérin enregistrent un taux de mortalité important par rapport aux autres cancers, d’où l’importance et la nécessité de sensibiliser au maximum les femmes sur ce fléau qui n’est plus une fatalité lorsqu’il est dépisté à temps.

C’est une journée de formation qui intervient après la campagne de dépistage concernant ces deux formes de cancer et qui est destinée à l’ensemble des praticiens (médical et paramédical) exerçant au niveau des unités de protection maternel et infantile des polycliniques dépendant de l’EPSP Bouira. Les portes de l’EPSP de Bouira sont ouvertes pour dépister ces deux cancers au niveau de l’ensemble de ses polycliniques durant toute l’année.’’ Selon le directeur de l’EPSP Bouira, rien qu’au cours des trois derniers jours, plus de 700 femmes se sont rendues auprès des structures de l’EPSP pour se faire dépister pour le cancer du sein.

De même, 94 dépistages du cancer du col utérin avec les examens de frottis ont été effectués au niveau des polycliniques dépendant de l’EPSP de Bouira auprès des populations de Haizer, Bechloul et d’Ath Leqsar. ‘’Il s’agit là d’un bilan des trois derniers jours mais l’opération va continuer toute l’année et je souhaite que les femmes de la région se rapprochent au niveau de nos polycliniques pour se faire dépister et subir les examens nécessaires pour éviter toutes mauvaises surprises‘’, indiquera M. Fellah Touta Mohamed.

Hafidh Bessaoudi