Accueil A la une La 1ère est lancée !

ATH BOUYOUCEF-Festival du patrimoine bâti

La 1ère est lancée !

373

La 1ère édition du Festival du patrimoine bâti, organisée par l’association Tidoukla tadelsant Djamal At Umejqane et le Comité de village a été inaugurée, jeudi matin, à Tazrouts.

Ce fut en présence de nombreux villageois, du maire de la commune d’Ath Bouyoucef et de quelques officiels. Ces derniers ont représenté des directions de la wilaya de Tizi-Ouzou, en l’occurrence celles de la culture, du tourisme et de l’artisanat. Juste après avoir déclaré le Festival ouvert, Messaoud Naït Saâda, le président de l’association organisatrice de cet événement, a invité les présents à visiter le village et surtout une maison typique du vieux bâti kabyle. Chemin faisant, les invités découvrent des chapiteaux encore vides.

Des tapis berbères et des robes kabyles exposés au centre de la ruelle, alors qu’un bijoutier des Ath Yenni tient un étal non loin de celui de l’association touristique «Anmir». Plus bas, dans la cour du foyer des jeunes du village, sous un même chapiteau, une artisane et une jeune fille, secouriste du Croissant-Rouge algérien, tiennent des étals. «On attend encore d’autres exposants pour ce soir et demain», affirme un organisateur. La plupart des exposants commençaient tout juste à s’installer, jeudi après-midi. Sans conteste, les artisans venus participer à ce Festival s’attendent à rentabiliser leur participation, en vendant leurs produits.

Côté affluence, il faut dire que les fêtes de mariage, et, surtout, la pluie qui s’est abattue sur la région, n’ont pas encouragé les gens à se déplacer. Du coup, les villageois étaient beaucoup plus nombreux que les étrangers. A noter également qu’hormis les visites guidées et les expositions, le programme de la manifestation, qui se clôture aujourd’hui, devait s’articuler sur plusieurs volets. Ainsi, des ateliers sur les thèmes «L’intervention plastique sur l’intérieur de la maison» et «Création de masques et costumes de personnages mystiques et mythologiques» sont programmés chaque jour, durant la durée du Festival. Aussi, des soirées théâtrales et artistiques étaient au programme, chaque jour à partir de 20 heures.

D’ailleurs, il était prévu qu’Azal Belkadi, un enfant de la région, monte sur scène pour entonner des chants traditionnels, jeudi, dans la soirée. Notons que les villageois, les jeunes particulièrement, se sont mobilisés pour la réussite de cet événement à Ath Bouyoucef, un village dont la propreté n’a rien à envier aux villages candidats au concours du village le plus propre.
A. O. T.