Accueil National La Police accentue les contrôles

TIZI OUZOU - Multiplication des opérations sur la route

La Police accentue les contrôles

133

Trente-cinq accidents de la circulation ont été enregistrés durant le mois de juillet dernier par les services de la police de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Ces sinistres routiers ont causé la mort à une personne pendant que 39 autres en sont sorties avec des blessures plus au moins graves. Les policiers, dans le cadre de leurs contrôles routiniers, ont procédé, durant la même période, à la mise en fourrière de treize véhicules, au retrait de 211 permis de conduire et à l’établissement de 1 423 contraventions lors des 438 contrôles et interventions effectuées, souligne le communiqué de la sûreté de wilaya. En outre, 5 851 usagers de la route ont été sensibilisés.

Dans le cadre de la gestion et suivi des commerces réglementés, le service de wilaya de la police générale et réglementation a procédé à une proposition de fermeture de débits de boissons, quatre exécutions d’arrêtés de fermetures (Différentes catégories), a effectué soixante-six contrôles et suivis (débits de boissons), six exécutions d’arrêtés de fermetures (tous commerces confondus), deux sorties sur le terrain avec la commission de contrôle, dix contrôles et suivi (divers commerces).

police judiciaire, elle, fait état de 248 affaires traitées relatives aux crimes et délits contre les personnes, (Coups et blessures volontaires, menaces et injures…) au cours desquelles 305 personnes ont été mises en cause, dont 62 ont été présentées au Parquet parmi lesquelles 11 ont été mises en détention provisoire, 48 ont été citées à comparaître, une a été placée sous contrôle judiciaire, deux ont été laissées en liberté provisoire et 189 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.

S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, (Atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 84 affaires, mettant en cause 102 personnes, dont 14 ont été présentées au parquet parmi lesquelles six ont été mises en détention préventive, une personne a été placée sous contrôle judiciaire, sept ont été citées à comparaître et 79 dossiers judiciaire ont été transmis au parquet.

Au volet relatif aux infractions liées aux stupéfiants et substances psychotropes, les mêmes services ont eu à traiter 28 affaires, mettant en cause 32 personnes, douze ont été présentées au parquet, huit ont été placées en détention préventive, trois ont été citées à comparaître, une a été laissée en liberté provisoire et 20 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Quant aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (Ivresse publique et manifeste, conduite en état d’ivresse, outrage à corps constitué), 120 affaires ont été traitées, impliquant 181 personnes, dont 65 ont été présentées au parquet, lesquelles ont été citées à comparaitre et 78 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.

S’agissant des atteintes aux bonnes mœurs, 13 affaires ont été traitées, impliquant 20 personnes, dont neuf ont été présentées au parquet, trois ont été placées en détention préventive, six ont été citées à comparaître et sept dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les mêmes services ont eu à traiter 14 affaires, impliquant 17 personnes, une a été présentée au parquet et a été placée en détention préventive et douze dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.

Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 195 opérations coup-de-poing ont été initiées durant la période considérée, ciblant 210 points (quartiers sensibles, lieux publics, cafés maures, marchés, gares routière et chantiers de construction), 1 873 personnes ont été contrôlées, dont 10 ont été présentées au parquet pour divers délits, à savoir cinq pour port d’armes prohibés, trois pour détention de stupéfiants, une pour séjour illégal et une pour autre délit.
Hocine T.